samedi 22 juin 2013

L'oeil le plus bleu

de Toni Morrison... qui n'est pas un homme, mais cette dame, j'ai relu en une après-midi pour la énième fois son bouquin....

j'ai eu une période Morrisson, je me souviens en avoir lu beaucoup et puis elle m'a fatigué...elle sait écrire, elle....n'est-ce pas Danny Laferrière, au hasard, qui a osé critiquer son style, un crime....il y a cette horrible interview avec Paula Jacques sur Inter qui ramenait tout à ce bouquin et Toni qui répondait des généralités flous....ou mauvaise traduction...mais ça m'avait donné un mal de crâne....tous les Noirs devant lesquels j'ai prononcé son nom ne savait pas qui c'était...on lui a reproché de toujours écrire sur un Amérique du passé, certes, mais elle le fait bien.....
de quoi s'agit-il, deux sœurs noires dans leur quotidien et découverte de la vie, Pécola encore plus noire, vilaine, son père, sa mère, son frère...c'est raconté en saison....c'est plus digeste et efficace que le Maya Angelou....
ce qui nous intéresse ici : c'est le colorisme


p.52 : elle restait assise de longues heures à se regarder dans la glace, en essayant de découvrir le secret de la laideur, cette laideur qui faisait qu’à l’école, les professeurs et ses camarades l’ignoraient ou la méprisaient. Il n’y avait qu’elle dans la classe à être seule à une table de deux….ils n’essayaient jamais de la regarder  et ils ne ’adressaient à elle qu’après avoir interrogé tout le monde…
depuis quelques temps, Pecola se disait que si ses yeux avaient différents, c’est-à-dire beaux, elle-même aurait été différente. Elle avait de belles dents  et un nez moins gros que certaines filles qu’on trouvait mignonnes…

p.54 : chaque soir sans faute, elle priait pour avoir des yeux bleus. Elle avait prié avec ferveur pendant un an…

p.55 : la tête grise de Mr Yacobowski apparaît au-dessus du comptoir….à un moment précis du temps et de l’espace, il sent qu’il n’a pas besoin de faire l’effort d’un regard. Il ne la voit pas, parce que pour lui il n’y a rien à voir. Comment un commerçant immigré de 52 ans…la sensibilité émoussé e par la conscience permanente de l’échec, pourrait-il voir  une petite fille noire ? rien dans sa vie ne lui a jamais laissé penser que cela était possible, pour pas dire désirable ou  necessaire.
Ouais ? Elle lève les yeux vers lui et voit le vide là où devrait se trouver la curiosité. Et quelque chose de plus. L’absence totale de reconnaissance humaine….il y a quelque chose de blessant ; quelque part sous la paupière inférieure, il y a du dégoût. Elle l’a vu tapi dans les yeux de tous les blancs. Le dégoût  doit être pour elle, pour sa peau noire….

p.70 : ce quelqu’un qui a créé la rupture des saisons c’était une nouvelle qui est arrivée à l’école et qui s’appelait Maureen Peal. Une enfant de rêve avec de longs cheveux châtains nattés en deux cordes de lynchage qui lui pendaient dans le dos. Elle était riche …aussi riche que les plus riches des filles blanches, nées avec une cuiller d’argent dans la bouche…
Toute l’école était sous le charme. Quand les professeurs l’interrogeaient, ils lui souriaient pour l’encourager. Les garçons noirs ne la bousculaient  pas dans les couloirs, les garçons blancs ne lui jetaient pas de pierre, les filles blanches ne pinçaient pas les lèvres quand elles devaient travailler avec elle ; les filles noires s’écartaient quand elle voulait se servir du lavabo des toilettes…

p.73 : des garçons faisaient cercle autour d’une victime, Pecola Breedlove. …ils l’entouraient comme un collier de pierres…troublés par leur propre odeur, encouragés par la puissance facile que donne le plus grand nombre, ils la harcelaient pour s’amuser « noire-de peau, ton père dort à poil, noire-de peau, ton père dort à poil………le fait qu’eux-mêmes étaient noirs et que leurs pères avaient les mêmes habitudes n’avait rien à voir dans l’histoire. C’était le mépris qu’ils éprouvaient pour leur propre couleur qui donnait son mordant à l’insulte. Ils semblaient avoir réuni toute leur ignorance doucement cultivée, leur haine de soi si bien apprise, leur désespoir minutieusement mis au point, pour en faire un paquet de violence et de mépris…..

p.75 : Pecola ?  est-ce que ce n’était pas le nom de la  fille dans Imitation de la vie ?
- je  ne sais pas. Qu’est-ce que c’est ?
- le film, tu sais, il y a une fille mulâtre qui déteste sa mère parce qu’elle est noire et laide, mais à la fin elle pleure à son enterrement….

p.81 : J’ai dit : « arrête de parler de son père.
- qu’est-ce que j’en ai à faire de son vieux père noir, a demandé Maureen
- noir ? qui tu traies de noir ?
- vous !
…..à l’abri de l’autre côté, elle nous a crié : «  je suis mignonne ! vous  êtes laides ! noires et laides et noires de peau. Moi je suis mignonne ! »......
 
p.82 : nous nous laissions ensevelir par la sagesse, l’exactitude et la pertinence des dernières paroles de Maureen. Si elle était mignonne_ et si on pouvait croire quelque chose c’était bien ça _ alors nous ne l’étions pas. Et qu’est-ce que ça voulait dire ? Nous lui étions inférieures. Plus gentilles, plus vives, mais inférieures. Nous pouvions détruire des poupées mais ne pouvions détruire les voix douces des parents et des tantes, l’obéissance dans les yeux de nos égales, la lumière glissante dans le regard de nos professeurs quand ils rencontraient les Maureen Peal du monde……….la chose à a craindre c’était ce qui la rendait belle et pas nous.

p.91 : elles vont dans les collèges techniques d’Etat, des écoles normales et apprennent à accomplir avec délicatesse le travail de l’homme blanc : enseignement ménager pour lui préparer ses repas ; pédagogie pour enseigner l’obéissance aux enfants noirs, musique pour détendre le maître fatigué et distraire son âme engourdie. Elles apprennent là le reste de la leçon commencé dans ces maisons avec des balançoires sous le porche : comment se tenir. Comment développer avec prudence le sens de l’épargne, la patience, les bonnes  mœurs et les bonnes manières. En gros comment se débarrasser de la frousse…..elles mènent cette bataille jusqu’à leur tombe. Le rire est un peu trop bruyant ; la prononciation un peu trop ronde ; le geste un peu trop généreux. Elles rentrent leur derrière de peur d’un balancement un peu trop libre ; quand elles mettent du rouge, elles ne se recouvrent jamais entièrement la bouche de peur que leurs lèvres soient trop épaisses et elles sont inquiètes, à cause de leurs cheveux crépus.

p.95 : Des blancs ; sa mère n’aimait pas qu’il joue avec des nègres. Elle lui avait expliqué la différence entre les métis et les Noirs. Ils étaient facilement identifiables. Les métis étaient propres et calmes ; les nègres étaient sales et bruyants. Il appartenait au premier groupe : il portait une chemise blanche et un pantalon bleu ; il avait les cheveux coupés le plus ras possible pour faire oublier toute idée de laine, et le coiffeur lui découpait une raie dans les cheveux. En hiver, sa mère lui mettait de la lotion Jergens sur le visage pour que sa peau ne devienne pas d’un gris cendré. Même s’il avait la peau claire, elle pouvait devenir grise. La séparation entre les métis et les Noirs n’était pas toujours évidente ; des signes subtils et dénonciateurs menaçaient de l’ébrécher, et il fallait être constamment vigilant.

p.100 : Il y en avait partout. Elles dormaient à six ensemble et leurs pipis se mélangeaient  dans la nuit car elles mouillaient leur lit…elles traînaient désoeuvrées,  arrachaient le plâtre des murs et creusaient la terre avec des bâtons. Elles s’asseyaient en rang sur le rebord du trottoir, elles s’entassaient dans des bancs à l’église en prenant la place des enfants métis, jolis et propres…..l’herbe ne poussait pas là où elles habitaient. Les fleurs mourraient…elles erraient comme des mouches ; elles se posaient comme des mouches. Et celle-ci s’était posée dans sa maison. Elle la regardait par-dessus le dos arqué du chat. « Sors d’ici, a-t-elle dit de sa voix calme. Sale petite garce noire. Sors de chez moi ».

p .125 : je n’avais pas l’habitude de voir autant de Blancs. Ceux que j’avais vu auparavant, ils étaient odieux mais je ne les voyais pas beaucoup. Je veux dire qu’on n’avait pas trop d’échanges avec eux. De temps en temps, dans les champs ou au magasin, mais ils voulaient tout de nous. Au Nord, il y en avait partout_ à côté, en bas, dans les rues_ il y avait pas beaucoup de Noirs. Les Noirs du Nord étaient différents eux aussi. Hautains. Aussi méchants que les Blancs. Ils vous faisaient vous sentir qu’on était moins que rien, et je ne m’attendais pas à ça d’eux……

p.132 : un docteur un peu âgé est venu m’examiner. …il a mis des gants sur une main et une espèce de gelée dessus et il me l’a fourrée entre les jambes…le vieux, il enseignait les bébés aux jeune….quand il est arrivé à moi, il a dit : «  avec ces femmes-là, on n’a aucun problème avec elles. Elles accouchent tout de suite sans douleur. Comme les juments ». Les jeunes ont eu un sourire….Je les ai vus qui parlaient à des femmes blanches : comment vous sentez-vous, vous allez avoir des jumeaux ? » des banalités bien sûr, mais gentilles…

p.134 : des yeux tout doux, tout humides. Un mélange de petit chien et de vieillard en train de mourir. Mais je savais qu’elle était laide. La tête couverte de jolis cheveux, mais Seigneur qu’est-ce qu’elle était laide.

p.177 : il aurait pu être homosexuel mais n’en avait pas le courage. Il n’avait jamais pensé à la zoophilie et la sodomie était hors de question car il n’avait pas l’idée de celle d’un autre car il n’avait pas d’érections prolongées et ne pouvait supporter l’idée de celle d’un autre. En outre, la seule chose, qui le dégoûtait encore plus que de pénétrer et de caresser une femme, était d’être caressé ou de caresser un homme…..aussi son attention s’était-elle portée….sur les enfants…il avait fini par limiter son intérêt aux petites filles.

p.178 : en bonne imitatrice de l’esprit victorien, elle avait appris de son mari tout ce qu’elle méritait de l’être_ à se séparer en corps, esprit et âme de tout ce qui pouvait rappeler l’Afrique….ils avaient transmis cette anglophilie à leurs 6 enfants et à leurs 16 petits-enfants… ils s’étaient élevés par le mariage en éclaircissant le teint de la famille et en atténuant les traits.
Avec une confiance née de la conviction de leur supériorité, ils réussissaient très bien à l’école. Ils étaient travailleurs, méthodiques et énergiques, et espéraient prouver sans discussion possible l’hypothèse de Gobineau selon laquelle « toutes les civilisations découlent de la race blanche, aucune ne peut exister sans son aide, et une société n’est grande et brillante que dans la mesure où elle préserve  la sang du groupe noble qui l’a créée »….

p.185 : qu’est-ce que je peux faire pour toi ?...mes yeux je veux qu’ils soient bleus
de  tous les souhaits que les gens lui avaient adressés_ amour, argent, vengeance_ celui lui paraissait le plus poignant et mériter le plus d’être exaucé. Une petite fille noire qui voulait sortir de la fosse de sa négritude pour voir le monde avec des yeux bleus…

vendredi 21 juin 2013

La "personne" du jour : Mungo Shematsi

Qui ça ?..un type dont j'ai appris l'existence ce matin, en écoutant une revue de presse sur Europe 1....
un certain Mungo Shematsi, qui est passé du PS au FN....
....éléction à Villeneuve-sur-Lot, pour remplacer Cahuzac, l'ex ministre du budget qui avait planqué son magot....droite et droite-extrême sont au 2ème tour....encore une pâtée pour la gauche...la droite-extrême ayant le vent en poupe, des gens sortent du bois, et traversent le pont comme ce Mungo....qui a une belle tête de....


bon il faut payer pour lire l'article du Parisien, mais Le Point fait un article sur des transfuges :

Mungo Shematsi, ex-PS : "Le FN n'est pas raciste"
Ce réfugié politique d'origine congolaise adhère au PS après les émeutes dans les banlieues de 2005. Mais, dégoûté par "les dirigeants socialistes, qui pensent davantage à s'enrichir qu'à oeuvrer pour la France", ce professeur d'économie en BTS pousse un jour la porte d'une réunion du FN. "Quand j'étais encarté au PS, je pensais que le FN était raciste, mais ce n'est pas le cas, car j'ai trouvé des gens normaux", explique-t-il au Point.fr. "L'honnêteté" de Marine Le Pen et "son amour de la France" achèvent de le convaincre, et il prend sa carte en mai 2011. Mungo Shematsi a été investi tête de liste FN aux municipales à Saint-Martin-d'Hères (Isère). Habitant de La Villeneuve, cité de la banlieue de Grenoble tristement connue pour ses violences, il espère y emmener un jour Marine Le Pen. "Dans mon quartier, beaucoup sont déçus par Hollande, mais ils n'osent pas voter UMP, et le FN leur fait encore peur", souffle-t-il.
 
Il est gentil ce monsieur...qu'est-ce qu'il a compris que je n'ai pas compris...et il est prof....il y a des chances qu'il soit amoureux du leader de la droite-extrême....réfugié politique donc qui a connu un pouvoir autoritaire et injuste....plus, au PS, il est au fin fond d'une liste, tandis que là il est tête de liste....blonde, jeune, voix de fumeuse qui porte et nous savons qu'elle s'entraîne, sait faire le show, et ce n'est pas tant ce que tu dis que la façon dont tu le dis....
Europe 1 se demandait où se trouvait le leader de la droite-extrême, et bien elle est en Russie, pour se rapprocher de Poutine, la presse et la télé sont sous le charme....ouaip !....ces africains qui se tournent vers la droite-extrême, c'est absolument déprimant....j'ai en ma possession un Fig' de 2002, et le papier cause d'africains qui ont voté la droite-extrême parce que les jeunes n'écoutent pas les parents...comme si "ils" allaient faire un différence....
on avait déjà la métisse :
 
elle a dédiabolisé le truc :merci les médias(car elle fait exploser l'audimat) et Mohamed Mehra....elle fait comme son père: la paire de couilles sur la table, vous allez voir ce que vous allez voir, mais c'est une femme et la femme avec une paire de couilles, ça séduit beaucoup....ils ont piqué le discours alter- mondialiste mais avec l'immigration dedans(sinon ce ne serait pas tout à fait la droite-extrême) alors que le père était très libéral....comment sont-ils passé du libéralisme pur et dur à toutes ses mesures sociales.......plus on n'essaye pas la droite-extrême, si vous avez faim de pouvoir, vous allez tout faire pour le garder….plus ce monsieur semble ne pas faire un bon usage d’internet : nous pourrions lui recommander quelques sites où….
 
la première fois que j'ai vu cette photo, c'était un site, qui tape sur la blonde leader assez violemment...plus je regarde cette photo, plus elle a l'air d'un photomontage...
 

mardi 18 juin 2013

Champagne à Lagos et Chinois voleur d'or au Ghana

....dans le Canard Enchaîné du Mercredi 29 mai 2013.....copyright au Canard


Le Nigéria est le deuxième marché qui connait la plus forte croissance au monde pour les ventes de champagne, d'après une étude du site marketing "Euromonitor International": 22% de croissance annuelle entre 2006 et 2011; 59 millions de dollars dépensés en 2012. Et la consommation annuelle devrait passer de 750 000 bouteilles il y a deux ans à 1,1 million en 2017...Cette frénésie de champagne classe le Nigéria(162 millions d'habitants juste derrière la France et devant les marchés émergents (Chine, Russie, Mexique ou Brésil) ou les bastions traditionnels (Etats-Unis, Royaume-Uni)...Ebahi, le Guardian de Londres met en avant la culture bling-bling des clips musicaux locaux en citant le tube "Pop champagne". Et surtout la fringale des élites nigérianes, qui donnent des fêtes au champagne le plus cher possible...Cité par le quotidien britannique, Spiros Malandrakis, l'analyste d'Euromonitor confirme " On peut trouver surprenant que le Nigéria arrive deuxième dans les classements, mais ce pays a une élite extrêmement extravagante, avec Nollywood et l'industrie pétrolière"
Et la rédactrice en chef du magazine féminin nigérian " Genevieve", Vanessa Walters, témoigne : " a toutes les fêtes people de Lagos, il y a toujours du champagne, et ce doit être le meilleur : Cristal, Dom Pérignon ou Moët & Chandon rosé" . Au pays de la secte islamique kidnappeuse Boko Haram "chrétiens, musulmans, païens ou athées, tous adulent cette nouvelle boisson" et communient dans le champagne', relève le site nigérian situé au Etats-Unis The Will. L'auteur de l'article raconte avoir entendu l'hôte d'une réception qui faisait servir à ses invités des magnums de champagne Angel ( à 3000 euros pièce localement...)se vanter que " la bouteille était plutôt bon marché et qu'il faisait partie des rares privilégiés à en avoir dans sa cave, pas seulement au Nigéria, mais dans le monde entier"
Or pendant que leurs élites s'enfilent des magnums hors de prix, 63% des Nigérians vivent avec moins de 1 dollar par jour....mais comme disent sans doute les Marie-Antoinette locales : s'ils n'ont pas d'eau, qu'ils s'imbibent de champagne. D.F

Alors que j'essayais d'en savoir plus sur cette histoire de tunisiens mineurs qui saturent les centre d'hébergement parce que fuient le printemps arabe....beaucoup de libyens aussi, le personnel n'y croit  pas car ils servent tous la même histoire...il y aurait une vraie filière...et je tombe sur cette histoire de chinois qui fondent sur le Ghana pour piller son or....et c'est bon d'entendre que les autorités se défendent...car la Au Ghana, cent vingt-quatre mineurs chinois clandestins ont été arrêtés, ont rapporté mercredi 5 juin au soir les services de l’immigration ghanéens. Tous étaient impliqués dans l’exploitation de mines d’or illégales dans la région centrale d’Ashanti. Des arrestations confirmées par l’ambassade de Chine à Accra qui invite ses ressortissants à « respecter les lois locales », tandis qu’en Chine les internautes contestent les méthodes musclées des forces de l’ordre ghanéennes. Chine-Afrique est pire si c'est possible et ça l'est que la France-Afrique.....la peste ou le choléra...
 
Au Ghana, cent vingt-quatre mineurs chinois clandestins ont été arrêtés, ont rapporté mercredi 5 juin au soir les services de l’immigration ghanéens. Tous étaient impliqués dans l’exploitation de mines d’or illégales dans la région centrale d’Ashanti. Des arrestations confirmées par l’ambassade de Chine à Accra qui invite ses ressortissants à « respecter les lois locales », tandis qu’en Chine les internautes contestent les méthodes musclées des forces de l’ordre ghanéennes.
Les photos ont envahi les réseaux sociaux et les sites d'information en ligne depuis mardi soir. Des images de 4x4 brûlés, de supermarchés et de restaurant chinois saccagés, des images aussi de soldats ghanéens évacuant les mineurs avec force, certains présentant de nombreuses blessures suite à l’intervention des uniformes. Ces violences commises lors de raids sur Kumasi, Obuasi et Dunkwa sont aujourd’hui dénoncées par les internautes et notamment l’écrivain Lu Qi, qui évoque « l’attaque de terroristes armés de AK47 contre des chinois cachés dans les forêts ».
Cette version n’est pas partagée par les médias officiels. Si les méthodes de la police ghanéenne peuvent être contestées, écrit Le Quotidien du peuple, tous les Chinois ne sont pas innocents. La diplomatie chinoise invite d’ailleurs ses ressortissants au Ghana à « respecter les lois locales ». Selon les experts chinois, près de 30 000 prospecteurs clandestins seraient installés au Ghana, le deuxième plus grand producteur d’or en Afrique. La grande majorité vient du district de Shanglin, dans la province du Guangxi, au sud de la Chine où l’argent envoyé par les mineurs expatriés a suscité des convoitises et des départs de plus en plus nombreux vers la région d’Ashanti où se trouvent les exploitations aurifères clandestines.
Les 124 mineurs arrêtés ont été rassemblés à Accra et risquent aujourd’hui l’expulsion. Car cette ruée vers l’or, qui a commencé en 2005, a fini par tourner au vinaigre et créé de nombreux problèmes sociaux dans le pays. Craignant pour leur sécurité, les prospecteurs ont en effet dû embaucher des gros bras et passer des accords avec les mafias locales. « On a même acheté des fusils, raconte l’un d’entre eux au quotidien South China Morning Post à Hong-Kong. Nous ne bénéficions d’aucune protection de notre gouvernement. Nous voulons maintenant revenir en Chine, car nous craignons d’être volés ou tués». 
 
 
 
 
 
 
 

 

Jackson R. et Teddy R.

dans la série, le racisme c'est vilain et je suis "célèbre et noir" mais comment est-ce possible que je  puisse en être victime ?

1er cas : Jackson Richardson, un handballeur à la retraite, qui a gagné des médailles au J.O dans un passé lointain....il est réunionais et non métis et porte des dreadlocks....il est possible qu'il soit bon, je ne peux rien...certifier...plus, je n'ai jamais regardé de match de handball, donc.....et je suis sûre que dans un futur proche....


oui et alors ?...alors que j'écoutais un zapping télé...à la radio...j'apprends qu'il a été victime de racisme alors qu'il participait à l'émission Pékin Express, que je n'ai jamais vu....et même essayer d'expliquer le concept m'emmerde...quoiqu'il en soit notre ami Jackson voulait faire du stop aux States, dans le sud et les voitures ne s'arrêtaient pas, on lui a même dit de dégager...et une habitante lui explique qu'avec sa tête et ses nattes, c'est pas la peine d'essayer....Jackson est blessé, au bord des larmes, on a touché le point sensible : le racisme....il nous explique qu'il ne comprend pas pourquoi ça arrive aux USA, comment s'est-y possible...que lui essaye d'apprendre la tolérance à ses enfants, blah  ! blah!...ouais....
http://www.youtube.com/watch?v=jqTnc8sXOyg
http://www.youtube.com/watch?v=l8Of_QqR7YQ

c'est quoi cette naïveté, doublé d'ignorance, t'es dans le Mississipi mon pote ?....ah oui ! c'est vrai que Obama été élu et donc le racisme n'existe plus...la production de l'émission ne s'est pas renseignée sur la région ?..il y a un petit côté manip', on va balancer un basané dans un coin où...on n'aime pas les basanés....ouaip !....ça fait des images...

....Jackson Richardson se dirige alors près d’un ranch pour demander une explication aux habitants. Une Américaine lui répond qu'avec sa couleur de peau et ses dreadlocks, "les gens ont peur". Jackson Richardson, presque en larmes, explique : "Je ne sais pas si l’histoire est toujours présente dans le Mississippi, mais l’intelligence n’est pas donnée à tous. Toutefois, je ne fais pas d’amalgame : si j’ai une mauvaise image des gens qui n’ont pas voulu nous prendre, je ne généralise pas à tous les Etats-Unis". Plus tard dans la journée, Jackson Richardson, toujours en train de faire du stop, a eu le malheur de croiser un policier. Ce dernier, passablement énervé, s'arrête au bord de la route demandant au Français qui il est et ce qu'il fait là. Devant l'incapacité de Jackson Richardson à répondre en anglais, le policier finira par faire monter le handballeur dans sa voiture, fouillera son sac puis jettera ses papiers par terre avant de le relâcher et de lui conseiller de ne plus faire de stop sur cette route...

2e cas : lui aussi a des médailles...dans le judo....Teddy Riner, que je n'aime pas pour quelques raisons ???...je crois que je n'aime pas sa voix, ni ce qu'elle dit...langue épaisse, trop de salive, son phrasé....oui et alors ?...et alors, il était en boîte avec son frère et la serveuse lui a demandé de laisser sa carte bleue...il n'a pas aimé...rentré chez lui il a partagé cette traumatisante expérience avec ses followers sur twitter et facebook


....un type de la boîte a présenté des excuses à Riner et la serveuse a été mise à pied....et elle a donné sa version des faits :

Mélissa, d'"1m60" précise-t-elle, s'est approché du sportif de 2m04. "J'ai posé ma main sur son bras afin qu'il puisse m'entendre et je lui ai demandé sa carte bleue, toujours avec la politesse requise", affirme-t-elle au JDD.fr, avant de raconter : "Monsieur Riner a alors sorti sa carte bleue et m'a dit : 'appelle-moi le patron, ta gueule, va te faire foutre!'" Sur ce fait, la jeune femme a appelé son directeur, le champion a réglé son addition et a quitté l'établissement.
http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Riner-victime-de-racisme-La-serveuse-se-defend-612288
 


ouaip! bof !....mais comme je n'avais pas l'intention d'aller dans cet endroit donc...ni dans la Mississipi...j'ai une vague compassion...très vague...voire inexistante....par contre, j'aimerais entendre Noah sur le sujet...du racisme, car il a morflé....il conduisait une jeep ou autre et un type lui demandé s'il conduisait la voiture de son patron...et ça se passait en France...ou quand il voulait s'inscrire dans un tournoi junior, on lui a dit non, et sa mère blanche et blonde a dû confirmer qu'il était bien son fils et donc pu s'inscrire....ou encore ....son fils a eu affaire aux flics de L.A parce qu'il courrait avec la rue avec une bouteille d'alcool...
Pascal Légitimus, mère arménienne, père guadeloupéen, a commencé de raconter dans une émission radio avant d'être coupé par Drucker, qu'il a morflé à l'école, coups, crachat, qu'on le prenait pour un arabe...quant à Eric Judor(du duo pas drôle Eric et Ramzi) mère autrichienne père guadeloupéen, a morflé aussi, et on l'a beaucoup pris pour un arabe.....
c'est arrivé à plein de sportif riche, aux States et en Angleterre...Thuram quand il a joué en Italie a morflé aussi....

jeudi 6 juin 2013

tweet : Si mon fils devient homo et l'équipe de France

....l'autre soir sur twitter....
#SiMonFilsDevientHomo Mon fils NE SERAS PAS Homo ! Des qu'il sait marché je l'inscrit au foot !
#simonfilsdevienthomo et bah j'aurais pas de belle-fille chiante ! Et je serais trop fière de mon bébé autant que si il était hétéro !
Ya pas l'Union des Etudiants Homo de France qui veut porter plainte pour #SiMonFilsDevientHomo ? Hmmm ? Non ? #TrollDuSoir
#SiMonFilsDevientHomo je l'emmene a bruxelle trouver le remède #comprendraquipourra
#simonfilsdevienthomo je lui coupe le Zguegue. D'autant plus ce mot là est dans le dico :)
#simonfilsdevienthomo je l'abandonne au bled histoire de remettre ses idées en place !
#simonfilsdevienthomo je l'accepterai malgres tout sa sera le sang de mon sang. Et je prefere sa que il es une grave maladie
#SiMonFilsDevientHomo High kick patate coup de coude et pour terminer balayette de keuf suivis d'un ecrasement de tete
#SiMonFilsDevientHomo je serai content pour lui. Bande de bâtards.
#SiMonFilsDevientHomo mais monfils c'est un joueur de tennis et de toute façons il n'est pas de ma famille donc je m'en fou !!
#simonfilsdevienthomo il fera comme mes profs, il ira se faire enculer
 #SiMonFilsDevientHomo il prend des coups de ceintures, je l'attache a un arbre dans une forêt et je m'arrache."
#SiMonFilsDevientHomo je lui coupe son engin et je lui dirais t'en à plus besoin , on se connait plus change de nom #ACiaoBonneVie
#SiMonFilsDevientHomo C'est le bled direct dans le désert de Dahra Djoloff #Team221
#SiMonFilsDevientHomo il fera des enfants tellement formidables, qu'ils enculeront tout les cathos! haha!
#SiMonFilsDevientHomo je le renie de ma famille pas de pd qui salie mon nom, la je comprendrais le parents qui frappent leur gosses
Si tu cliques sur le hashtag #SiMonFilsDevientHomo tu réaliseras à quel point le niveau a baissé sur #Twitter
Ooooh le hashtag #SiMonFilsDevientHomo, ça nous manquait twitter après les bons juifs et autres. Ah, et sinon, on ne devient pas homo.
#Simonfilsdevienthomo je sais pas ce qu'il va faire avec le manche de sa raquette
#Simonfilsdevienthomo ça changera pas ses talents de tennisman
#SiMonFilsDevientHomo #WTF c'est quoi ce hashtag !!??
#SiMonFilsDevientHomo je le tej de la maison



 
 
...hier soir l'équipe de France jouait et a perdu contre la Paraguay...j'm'en fous, mais je lisais ça et là des tweets...








 

mercredi 5 juin 2013

Ah! ah!ah! Naomi C. encore

dans l'épisode précédent, Vlad était vu sur un yacht avec une créature qui n'était pas Georgie  Badiel mais une certaine Jazzma Kendricks, qui a démenti sur twitter avoir une relation avec Vlad....et j'apprends à la fois son existence et le fait qu'on puisse se faire enlever les côtes pour être plus...belle ??? ou une taille plus fine...et ça doit sûrement rendre heureux...
ce qui nous donne ceci :
alors que : http://femme-noire-et-negritude.blogspot.fr/2013/05/le-sosie-de-naomi.html
quoiqu'il en soit dans la série, c'est fini entre nous, mais moi je suis billionnaire et peux te remplacer par une plus jeune qui a 25 ans, une asiatique, une de tes connaissance, un mannequin aussi...ah!ah!ah!....cette rupture a dû être moche...ce type lui envoi des messages et n'a pas l'intention de tomber dans les oubliettes, car pendant 5 ans tous ces photographes autour d'eux pas facile de s'en passer du jour au lendemain.....je m'en fous, mais c'est drôle, comment Naomi va t-elle se relever, car son tableau de chasse est riche, qu'y a-t-il au dessus du billionnaire, il n'y a plus de rock star, et elle a 42 ans...
              avec sa femme, dont il n'a jamais divorcé, sa fille et la mère de Naomi à droite
                                  

Video du jour : Cherche blanc à marier

alors que je cherchais à en savoir plus sur ce reportage dans L'express sur le traitement des immigrés du Bangladesh en Grèce, qui travaillent et ne se font pas payer et ont accessoirement quelques coups de pieds dans la gueule et s'ils sont face à des gens dont les nerfs lâchent, il y a un gros risque de balles pas du tout perdues, avec la police qui s'en fout...... et je tombe sur ce reportage au titre à peine racoleur Cherche blanc à marier, un reportage de la télé suisse, qui je l'avais noté dans le passé à une façon bien à elle de filmer les africains....
Je me souviens d'un reportage, il y a des années, sur Arte, qui reprenait des reportages de cette chaîne, sur les Africains à Genève...et en caméra caché on suivait un type qui venait de débarquer et cherchait à se loger, tout le monde lui claquait la porte au nez, il a essayé d'entrer dans une boîte chic, on lui a dit que ça saurait été possible s'il avait été américain....à un moment un type bedonnant et vieillissant, lui demande s'il a déjà fait l'amour avec un blanc, parce que lui il aime bien les hommes bien monté comme lui et que s'il est gentil avec lui, il pourrait l'héberger...entrecouper de d'interventions de types spécialistes de chiffres, brasseur d'air...et à la fin on voyait un groupe de types noirs quitter un centre de nuit, la voix off nous informant que l'état suisse leur versait un pécule qu'il n'aurait pas eu dans leur pays d'origine.....je me souviens de mon mal de crâne après la diffusion de ce truc...
cette fois c'est un reportage sur les africains qui sont prêt à tout pour arriver en Europe et pour y arriver : se marier avec un blanc...ah ouais !.....c'est traité avec finesse, voire  des genoux cagneux...et bien sûr ça n'existe pas ailleurs dans le monde...que les filles russes ne veulent pas s'enfuirent aux States, bon ok on n'est pas dans un rapport de race...mais c'est pareil...
Le blanc peut être vieux, handicapé, pauvre...car "tous les blancs sont riches" nous dit Augustine parce que la télé le lui a dit...sans parler de Nicole Coste....mais il y a quand même du blanc qui incapable de lever de la blanche, qui se tourne vers de la noire....et même ont l'air de chercher un ventre pour procréer.....ceux là sont peut-être les pires....

 
"quand nous sommes sur le net, c'est pas pour chercher les africains, si c'est pour chercher les africains, je vais les trouver au Cameroun, moi je vais sur le net pour chercher uniquement le blanc...je suis fatiguée des noirs, c'est des grands menteurs, si c'était pas des menteurs je me serait pas inscrite sur le net "
"avec les blancs, il ne faut pas parler de l'argent, au risque de se faire passer pour une intéressée"

Madeleine : "j'étais une vendeuse dans un petit marché, c'est comme ça que j'ai rencontré mon blanc, il s'est présenté comme une personne qui vient en vacances et nous sommes  tombés amoureux, il m'apportait à chaque fois des chocolats, des t-shirt ces choses qui font plaisir aux femmes, c'est pourquoi, j'étais très contente pour le suivre...il me dit tu me plaît beaucoup ! j'ai besoin d'une femme ! on va se marier, on va vivre ensemble, on va fonder une famille....il me ramène les hommes, ils font l'amour avec moi et lui prend son argent tous les jours, parfois trois fois, parfois deux fois...même si on souffre en  Afrique, c'est pas comme ça....je préférais plutôt rentrer chez moi...."

                                      Augustine fait le show, mais enfin qu'est ce qu'elle a sur la tête ?

dimanche 2 juin 2013

Un fait divers

me revoilou......je n'abandonne pas à...informer...constater...les stats m'informent qu'il y a eu de la visite pendant mon absence....


Waouh ! cette Nicole Coste fait des envieux...il y a des gens qui veulent savoir et c'est ici qu'ils cherchent????....j'ai des photos que je ne posterais pas....bien le racisme anti noir a intrigué quelqu'un....
Alors, les évènements qui intéressent la cause.....

J’ai évité les évènements du Trocadéro….que j’ai écouté en bruit de fond à la radio, avec beaucoup de débat où ils en ressort que ce sont les noirs et les arabes de la banlieue qui ont le plus cassés et accessoirement ont été filmés en train de le faire, ce qui nous a valu une sortie du leader de la droite-extrême sur l’échec de l’immigration, ouais !....
Un type de droite, député Jean-Sébastien Vialatte a twitté son avis sur la question et elle vaut son pesant de... de…connerie…: "Les casseurs sont sûrement des descendants d'esclaves, ils ont des excuses #Taubira va leur donner une compensation!"  et pis il le regrette : « "J'ai fait l'amalgame avec la politique laxiste en matière de justice de Madame Taubira, qui conduit aux évènements d'hier (lundi), parce qu'aujourd'hui les casseurs sont persuadés qu'ils n'auront pas de sanction….c'était rien de plus, je regrette vraiment que ça provoque un tel tollé parce que loin de moi l'idée d'avoir le moindre propos raciste ».....il est "mignonne", n'est-il pas ?...mais il y a cette assoc' qui a demandé  réparation au nom d'Haïti qui avait dû payer pour son indépendance...
Ouaip ! sur ce la Fondation du Mémorial de la Traite des Noirs(Bordeaux) il y a "une insulte inacceptable à la mémoire des victimes de la traite des Noirs et de l'esclavage et une  incitation à la haine raciale « …..d’où une plainte dans ta gueule Vialatte pour "fausse accusation, diffamation et incitation à la haine raciale"…..quant SOS Racisme il se dit « scandalisé »ouais ! et réfléchi à des poursuites….et aux dernières, il va l'avoir son procès notre ami qui a vu des descendants d'esclaves...

Un fait divers :
Un mardi matin de ce mois de mai, j'entends à la radio qu'un noir s'est fait tabassé parce que noir...et on ne m'en dit pas plus....ce qui me donne à penser....donc après avoir googlelisé...on me dit que :
un type s’est fait tabasser parce que noir…les faits : un certain . Ibrahim Dia, 47 ans, d’origine sénégalaise, aide-soignant à Évry…en vacances dans un camping à Nabirat, avec sa femme et son fils de 8 ans….ouais et alors ? et alors 3 types bu bled lui sont tombés dessus…..alors qu’il marchait seul sur la route…résultat un traumatisme crânien côtes fêlées
Je m’étais arrêté et j’écoutais de la musique dans ma voiture, je voulais juste prendre l’air. » Passe alors au volant de son tracteur un jeune agriculteur de Nabirat âgé de 21 ans. « Il m’a demandé ce que je faisais là, et m’a ordonné de quitter les lieux, de rentrer chez moi. »
Quelques secondes après, alertée par l’agriculteur, une femme sort de chez elle et menace l’automobiliste : « Partez ! Je vais appeler mon mari, vous allez voir ! » Le Parisien démarre et s’arrête un peu plus loin. Il ferme sa voiture à clé et part se balader à pied pendant quelque dix minutes. Mais, alors qu’il vient de s’asseoir dans sa voiture et s’apprête à regagner son camping, l’agriculteur et deux autres hommes, âgés de 58 et 50 ans (un entrepreneur et son employé), l’agressent, le rouent de coups et l’insultent : « Sale Nègre, sale Antillais, sale PD, on t’avait dit de rentrer chez toi ! Tu dégages de là, tu rentres dans ton département de m... !"

Des témoins interviennent, permettant au touriste de s’enfuir.
Encore « choqué », hier, à la sortie d’une consultation chez son médecin, à Évry, qui a prolongé son arrêt de travail jusqu’à lundi prochain, il se dit prêt à revenir en Sarladais. « Je suis tombé sur des fous, des malades. Je sais bien que tous les habitants de la Dordogne ne sont pas comme ça. Le racisme, il y en a partout, mais je n’en avais jamais souffert. » Du côté des enquêteurs, on souligne le caractère « gravissime et extraordinaire » de cette affaire, « du jamais vu » sur ces terres du Périgord noir.
Grâce à plusieurs témoignages, les enquêteurs ont identifié les trois agresseurs présumés, interpellés ce lundi matin à 7 h 45 à leur domicile de Nabirat. Placés en garde à vue, ils devront répondre de violences aggravées par deux circonstances, en réunion et avec injures publiques envers un particulier en raison de son origine. Ils comparaîtront à Bergerac en janvier 2014.
L’homme qui conduisait le tracteur est un agriculteur local. Les deux autres sont âgés de 50 et 58 ans. Ce dernier, qui possède une entreprise de construction de cabanes, vit entre Nabirat et Saint-Martin… aux Antilles. Il est l’employeur du troisième individu. « Je ne les connaissais pas », assure le maire. « C’est incroyable. Je me dis qu’ils avaient besoin d’un défouloir. »

Ouais…bof !...pas de sympathie ni pour la victime, ni pour les assaillants
 
La fille avec de l'eau dans la tête : ..."la guerre mondiale a de 1978....."
Est-ce que le phénomène Nabila lui dit quelquechose. Le père du leader de la droite extrême  répond : « Oui elle a des beaux seins je crois »
et Nabila a droit à un portrait en dernière page de Libé : Nabila lâche : "Eh, t'as vu que Jean-Marie Le Pen a dit que j'avais trop des beaux seins. Franchement, il est trop marrant ce mec !"