samedi 26 septembre 2015

Un mannequin pour aujourd'hui....et des morts

je lis un magazine féminin et dans un petit encart en bas de page, on m'informe que Amilna Estevao est le mannequin du moment...ah oui ?...et yeeeesssss ! elle n'est pas somalienne, ni éthiopienne....mais angolaise...elle n'a que 16 ans...et c'est trop jeune....
 
*************************************
le mort du moment est Jeremy McDole...il a bien sûr été tué par la police ricaine, état du Delaware....Jeremy est bien sûr noir, avec un petit plus effet kiss cool :
le fauteuil roulant :
<<<quelqu'un a appelé les flics disant que Jerem' voulait se suicider et qu'il avait une arme....les keufs disent avoir tirés parce que Jerem' avait une arme dans sa ceinture, la famille dit que non...3 blancs et un hispanique ont été prié de trouver la sortie...ils disent que c'est un suicide par la police....ouaip ! vous  êtes 4 et il est en fauteuil, err...on entend un peu trop de coup feu....#blacklivesmatter : du moins jusqu'à la prochaine fois....
d'un autre côté, il y a 50 états, donc les probabilités de bavures....
 
                                                     ***************************
 
Pèlerinage à la Mecque : 717 morts et 863  blessés : waouh !...bon ben...err...voilà ! voilà ! quand ça veut pas,  ça veut pas...mais voilà t'y pas que le prince responsable de l'organisation : Khaled al-Faisal, dit que c'est la faute des pèlerins de nationalités africaines = la faute des noirs.....ah!ah!ah!ah!....err...vraiment ?...quel œil ! dans cette foule il a pu discerner les mouvements....
il parait que pendant ébola, les africains étaient priés de venir avec un masque...
<<<j'ai en tête un reportage anxiogène sur le pèlerinage, sur Arte...qui suivait de près les participants, il y a 10 ans de ça...ils n'étaient pas du tout mélangés...on voyait des africains pauvres très pauvres ayant fait des milliers de km pour venir, mourant de faim, et un type qui avait fait fortune dans je sais plus quoi leur distribuait de la bouffe...il y avait un oppressant sentiment de condescendance....
 
                                                 
                                                *******************************
 
je parcous quelques blogs ricain de droite et beaucoup mentionnent  : Azealia Banks dont j'avais fait un portrait ...err...fouillé ?...non...j'avais pas de nouvelle et je n'en cherchais pas d'ailleurs....ah ! il y a 3 jours elle avait une esclandre dans un avion et avait traité un stewart de pède...ou Dieu sait quoi "fagot" qui se perd à la traduction :
 
 
et voilà t'y pas qu'elle a tweeté :
".....l'afflu de l'immigration international et pas seulement les mexicains aspirent l'aide d'état, l'argent du gouvernement; place dans les écoles; qualité de vie, etc ??? est-ce que c'est égoïste, l'Amérique a été très bonne pour me convaincre que les problèmes de tout le monde sont plus important que les miens. Je veux mon putain d'argent!!!moi en premier!!!!vous pensées ? "
 
<<<les mecs se régalent et te jettent à la tronche des chiffres que l'immigration massive international fait du mal aux Noirs pauvres qui d'ailleurs sont très en faveur de Donal Trump...
<<<<un autre article nous dit qu'en conflit avec sa maison de disque Azealia ne pourra pas sortir d'album avant octobre 2016....
pour illustrer leur article sur elle, ils utilisent des photos, non photoshopé, où elle a la peau foncée...je dis ça je dis rien...
 
elle dit ce qu'elle veut....liberté de s'exprimer....
une phrase sur laquelle je suis entièrement d'accord avec elle : la misogynie des gays....elle est très violente et alors quand il est de la droite-extrême c'est encore plus délicieux....et très sous-estimée, d'un autre côté ils morflent bien...car toute l'attention est portée sur les folles
=

jeudi 24 septembre 2015

Un livre...La France noire, 3 siècles de présence

tandis que j'essayais de découvrir ce qui est humainement possible de découvrir sur Solitude...appelé la Mulâtresse Solitude...donc plus tout à fait une noire ?...cough ! cough !...j'apprends qu'en en février 2002 est paru un bouquin :
La France Noire, ouvrage collectif sous la direction de Pascal Blanchard, éd. La Découverte, 360 p., 59 €.....zéro écho médiatique auprès de moi....
et il y a un doc de 3 épisodes diffusé à la même époque...diffusé sur France 5 à....22 heures...bon err j'ai arrêté la télé en novembre 2010...
<<<<ah ! il y a une interview du réalisateur : extraits :

En France, les livres d'histoire évoquent-ils trop peu les grands hommes quand ils ne sont pas blancs de peau ?
Très peu d'hommes noirs sont des jalons de notre histoire officielle....L'histoire les tient à la marge parce qu'ils viennent de territoires à la marge. Finalement, c'est comme si ces héros noirs n'appartenaient qu'aux Noirs, comme si leur présence dans le grand récit national n'avait aucun sens et que chaque génération les évacuait du récit de la génération précédente. Voilà comment l'histoire de France s'écrit de façon monochrome...


Pourquoi commencez-vous cette histoire des Noirs de France en 1889 ? L'esclavage a été aboli en 1848. En Guadeloupe, en Martinique, en Guyane et à La Réunion, les Noirs sont des Français de seconde zone, ils ne bénéficient pas des lois sociales et ne servent pas sous les drapeaux - on n'allait tout de même pas confier une arme à un Noir ! Ailleurs, dans l'empire, on a inventé un statut entre l'esclave et le citoyen : l'indigène. Il a tous les devoirs d'un citoyen, mais aucun des droits. Domine alors l'idée que les Noirs sont des sauvages que la République doit lentement amener à la civilisation. Or, en 1889, Paris accueille l'exposition universelle. Le deuxième empire colonial au monde célèbre sa propre grandeur. Et tout en commémorant sa révolution, la fraternité et les droits de l'homme, qui ont tout juste un siècle, la France propose aux visiteurs son fameux village nègre, qui exhibe des centaines d'Africains. Paradoxal, non ?

Vous montrez pourtant que cette même France a su faire preuve d'une grande ouverture d'esprit : en 1904, le vice-président de la Chambre des députés, Gaston Gerville-Réache, est noir, des artistes comme Joséphine Baker s'installent à Paris... Oui, les Noirs sont alors plus libres à Paris qu'à Pointe-à-Pitre ou Dakar. Dans le cadre du système colonial, on ne laisse pas beaucoup les intellectuels ou les militants écrire et s'épanouir. En revanche, Paris est l'un des rares endroits du monde où certains sont publiés. Et puis, ils peuvent siroter une bière avec une dame blanche à une terrasse de café, chose inconcevable aux Etats-Unis, qui pratiquent alors la ségrégation. Là-bas, les Noirs sont dans les champs de coton.

Les Noirs, dites-vous, font alors partie du paysage. Mais jusqu'à quel point ? On estime que, au XVIIIe siècle, 25 000 Noirs, en majorité des hommes, esclaves ou affranchis, ont vécu en métropole. C'est beaucoup. Plus qu'aucune autre immigration pendant cette période. Le XIXe voit baisser cette population, jusqu'à un petit millier au moment du Second Empire. Puis leur nombre s'accroît à la fin du XIXe, et ce jusqu'à la Première Guerre mondiale, le grand basculement : près de 360 000 Noirs - afro-américains, antillais, kanak, malgaches, africains... - foulent le sol de France. Pendant l'entre-deux-guerres, cette présence sera plus culturelle. Elle explose à nouveau avec le second conflit mondial. Ensuite elle ne fera que croître, jusqu'à aujourd'hui, où les Noirs représentent 7 à 8 % des Français. Ceci étant, la visibilité d'une population n'est pas seulement fonction du nombre d'individus. Les artistes de jazz des années 1930, par exemple, étaient autrement plus présents aux yeux des Français que la main-d'oeuvre immigrée des années 1970, recluse dans des foyers, dans l'indifférence générale.

La France fut l'un des pays du monde les plus avancés en terme de diversité. Et pourtant, un siècle plus tard, cette question de la diversité n'est pas réglée... La République n'a pas su faire passer ce message : un Noir peut être français à part entière. L'inconscient collectif ne l'a pas digéré. L'idée que, dans ce pays, nous descendons tous des Gaulois demeure ancrée dans les esprits. Par ailleurs, nous avons certes décolonisé l'empire, puis notre économie - la Françafrique, ce n'est pas vieux ! -, mais nous n'avons pas décolonisé notre regard. On commence à peine à déconstruire les stéréotypes, à accepter qu'Audrey Pulvar et Harry Roselmack présentent le JT, ou qu'un Noir puisse être ministre d'autre chose que des Colonies ou du Sport. Alors, certes, la France a sans doute inventé le « vivre ensemble », la diversité. Et il était plus facile pour un Noir de se faire élire maire d'une ville française dans les années 1930 qu'aujourd'hui. Mais, à l'époque, la présence noire était bien moindre. Blancs et Noirs n'étaient pas alors en concurrence sur le marché du travail. Au fond, on a longtemps pensé que les Noirs ne resteraient pas en France. Une main-d'oeuvre de passage. Voilà pourquoi personne ne les a pris en compte : ni les milieux politiques, de droite comme de gauche, ni les mouvements syndicaux, ni les intellectuels. On a créé cette république métissée avant tout le monde, puis on a eu peur : peur de devenir le Brésil de l'Europe. Et du coup, on a freiné des quatre fers.

....Qui aurait cru, en 2000, qu'un président français déclarerait un jour que « l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire » (Nicolas Sarkozy, lors de son discours de Dakar, en 2007, ndlr) ? On pensait que tout cela était derrière nous, mais non. Il faut dire aussi que la gauche a manqué d'une parole ferme, d'une politique explicite. Elle a tenu ce discours ambigu avec SOS Racisme, « Touche pas à mon pote ». Mais les Noirs ne sont pas des « potes », ce sont des citoyens comme nous ! Si au moins elle avait permis à certains d'entre eux d'émerger parmi ses élites, on n'en serait pas là.
http://television.telerama.fr/television/decouvrez-noirs-de-france-une-serie-documentaire-en-avant-premiere-sur-telerama-fr,77606.php



Youpi ils sont sur youtube en ce mois de septembre 2015 :
ep 1 : Noirs de France : Le temps des pionniers 1889-1940
https://www.youtube.com/watch?v=ZkVdGHpsypY

ep 2 : _____________ : Le temps des migrations
https://www.youtube.com/watch?v=I184glwt4As

ep 3 : _____________ : Le temps des passions
...pas encore posté

<<<tandis que je lisais un article sur ce doc', en illustration, il y a cette photo :
                          collection privée ?....ah ! googelisons ...ah oui !....effectivement !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

mercredi 23 septembre 2015

Un Emmy pour...Viola

<<<<conséquence de la mono diète...concert de gargouillis...et je découvre que je dois choisir entre le lait et le fromage blanc mais pas les deux dans la même journée...je me demande si je ne fais pas  une intolérance au lactose...c'est pourquoi je me tourne vers le lait...de soja...voilà ! voilà !

                                                **********************************
                                                                     Skin
imaginons un instant que Beyonce nous vende ses merdes avec cette tête là....là elle aurait toute mon attention...

                                                       *****************************
 
<<<<dans les nouvelles du matin, on me dit qu'une délégation de patrons français est en Iran pour tâter le marché de 80 millions de consommateurs potentiels...bon...interview d'une chef d'entreprise bretonne qui fait dans la cosmétique et voudrait y ouvrir une boutique...et ?...et nous avons eu droit à cette phrase : " les iraniennes sont belles, les iraniennes sont attirées par la beauté, elles dépensent beaucoup en maquillage, elles aiment se maquiller...."....err waouh ! et dit avec une voix molle...j'ai éteins la radio...un lundi matin...non ça va pas être possible....je ne l'ai pas rallumé depuis...
 
                                   
                                                 *********************************

MSN propose des photos de stars ayant perdu poids...ah Jennifer Hudson !...la personne a choisi deux photos...et veut nous dire quelque chose...comme plus tu maigris plus tu changes de couleur ???
 
***********************************
 
<<<dimanche soir Emmy Award...et il ont voté pour Viola...la voilà avec un Emmy dans la catégorie Meilleur actrice dans un rôle dramatique...il parait que c'est la première fois depuis 67 ans...ah oui ?....pour être honnête : je m'en fous, parce que je ne suis pas américaine...et  err....Tony Morrison a eu le prix Pulitzer pour Beloved en 1988...c'est plus impressionnant....
mais sous l'angle du colorism, le seul qui m'intéresse : "prends ça dans ta gueule Kerry Washington"
Viola n'est peut-être pas "classiquement plus jolie" mais elle a un Emmy, elle....Washington a eu deux nominations pour Scandal dans le passé....et Viola fait un strike dès sa première nomination....
<<<elle m'a tellement cassé les couilles avec son histoire de "1ere actrice noire dans un premier rôle sur une chaîne nationale"....
<<<Viola, elle est noire, pas ambigu....noire....et surtout, elle était sur cette scène sans fantaisie capillaire....
Annalise Keating a été créé par Peter Nowalk, un homme blanc et non pas l'ex grosse Shonda Rhymes....
<<<Shonda Rhymes, femme "noire", productrice à la télé ricaine dont le titre de gloire est d'avoir une série de 10 saisons à l'antenne : le "il faut être disposé pour ça Grey anatomy" dont je n'ai vu que deux épisodes et dont j'entendais des résumés dans les conversations...puis Scandal avec l'autre qui est tellement pâle que c'est suspect : Harlequin avec une surenchère de rebondissement idiot et zéro psychologie....et HTGAWM que je ne regarde que pour  les scènes de Davis....
je ne comprends pas le bonnes critiques pour les 3...c'est pas bon....ouais les producteurs noirs ont le droit de faire de la merde comme les autres....mais s'ils pouvaient me laisser tranquille avec les "premières femmes noires" pour vendre leur merde...
sur twitter une actrice blanche de 57 ans n'a pas apprécié le passage sur l'opportunité pour les actrices noires et a dit qu'elle aurait préféré que son discours soit écrit pas Shonda...qui n'est que le producteur executif....connasse c'est le gay et blanc Nowalk qui s'occupe de la série...
<<<si ça avait été Washington, je suis sure qu'elle n'aurait rien twitté...elle a eu ses 15 mn de gloire....moi-même par le compte de l'Etre je lui ai fait savoir le fond de ma pensée à savoir qu'elle n'est personne and a cunt...écrire que Viola Davis n'a jamais été discriminé, c'est de la bêtise raciste...
 
<<<deux autres actrices noires ont reçu des prix dont je me fous...qui n'ont pas suscité la jalousie de personne...
 
                                                 
<<<dans la soirée une pub pour Apple a fait le buzz...réalisée par Ava Duvernay, réalisatrice de Selma, que je n'ai pas vu parce que...que je connaissais de nom sans avoir jamais regardé en quoi consistait exactement son talent :
Google photos me dit qu'elle porte des locks et pas de fantaisie capillaire wanabe white...et l'une des rares réalisatrices noire est...noire...elle ne m'intéresse pas...
donc elle a réalisé la pub avec 3 femmes noires....qui à l'écran ont l'air...bien palottes.....je dis ça je dis rien...les filtres,  la lumière...
 

dimanche 20 septembre 2015

Un autre jour...

                                               
                                                   *******************************

<<<je relis pour la 3ème fois : Bel Ami de Maupassant, délaissant des articles sur la théorie du grand remplacement, et l'histoire du gamin arabe qui s'est fait arrêté à l'école parce que sa prof croyait que la pendule qu'il  avait construit était une bombe...au secours ! ça va pas être possible...
...il est définitivement excellent dans l'urgence de la nouvelle et très moyen sur la longueur du roman....le héros est "intelligent, habile, imperméable aux scrupules quand il veut une maîtresse, de l'argent, ou une situation" : je ne perçois rien de tout ça et je suis à la page 232/435.....
                                
 p.76 : "le patron ? Un vrai juif !Et vous savez, les juifs on ne les changera jamais. Quelle race !". Et il cita des traits étonnants d'avarice, de cette avarice particulières aux fils d'Israël, des économies de dix centimes, des marchandages de cuisinière, des rabais honteux demandés et obtenus, toute une manière d'être usurier, de prêteur à gages.

p.140 : Il travaillait comme un aveugle qui ne voit rien, comme un sourd qui n'entend rien et comme un muet qui ne parle jamais de rien.

p.164 : A quoi se rattacher ? Vers qui jeter des cris de détresse ? A quoi pouvons nous croire ? Toutes les religions sont stupides, avec leur morale puérile et leurs promesses égoïstes, monstrueusement bêtes"...
...Bigre ça ne doit pas être gai chez lui. Je ne voudrais pas un fauteuil de balcon pour assister au défilé de ses idées, nom d'un chien"


                                                         *****************************
dans le public d'un défilé de la fashion week,  j'apprends l'existence de Justine Skye....qui ça ?
elle a 20 ans et fait chanteuse et mannequin...paraît que c'est une reprise de Drake qui l'a fait remarquer...ah oui ?...je n'ai évidemment aucune patience pour aller écouter quoique ce soit et elle semble aimer les fantaisies capillaires...violet...elle a notre attention parce qu'elle a cette couleur...marron...elle est noire...et pas :
d'un autre côté ces 4 là parlent à tous les marchés....elles sont plus....rentables...
 
 
                                              *************************************
 j'apprends l'existence de l'actrice belge Carole Karemera...et le film Et si le vent soulève le sable(2006) dont le pitch a l'air alléchant : en Afrique, une famille poussée par la sécheresse part chercher de l'eau....mmmh ça fait envie...non...
 
.....née en 1975 à Bruxelles est une actrice, danseuse et saxophoniste d'origine rwandaise...
<<<elle a mon attention... pas de fantaisie capillaire, pas ambigu, elle joue du saxo...elle peut pas être foncièrement mauvaise, plus, elle répand des bouquins au Rwanda...

                                     ******************************************

il n'y avait plus de putain de place 
Judith Jamison....est directrice du Alvin Ailey Dance Theatre et chorégraphe....je l'aime...

                                   
                                     *****************************************

mouaip !
 
*********************************
 
Ade Hassan...a créé un marque de lingerie pour la "femme de couleur" : Nubian Skin...waouh ! depuis un an déjà et je ne sais quoi faire de cette nouvelle...ça s'appelle une démarche commerciale, y'a un créneau, tu as les financements, tu t'engouffres....je n'ai aucune patience pour lire ses interviews sur la femme noire qui ne trouve rien pour elle...ben en fait je m'en fous....
ouaip ! les mannequins lingerie sont plus intéressante à regarder que les mannequins osseuses  des podium......