dimanche 14 février 2016

un mois...de février

de quoi ?

                                                 
dans le bus, je suis assise derrière un type aux cheveux blancs et apparemment personne ne veut s'asseoir à côté de lui...un couple de vieux se décide, s'engage une conversation sur la grève des taxis, il parle fort et a un avis sur la question....
le terminus se fait deux stations avant la fin de la ligne....aucune envie de marcher, le bus suivant arrive dans 5 mn, il me dit quelque chose, j'acquiesce par un han ! han!, j'ai rien compris ....silence....puis il se retourne vers moi et me demande si je connais Clarissa Jean-Philippe, j'allais lui répondre que tous les Noirs ne se connaissent pas, mais  lui dit que c'est la policière tuée par Coulibaly, le type de l'hyper casher....il est surpris, il me dit que je suis la première personne à savoir qui elle est, il a posé la question à plein de Noir....je réveille son intérêt, il me demande  quelle est mon île d'origine....le bus arrive, il s'assoit à côté de moi, avec une voix douce et faussement curieuse, j'essaye d'en savoir plus...."ah quel gâchis, qu'elle belle fille cette Clarissa, elle venait de réussir son concours, qu'elle belle fille, elle n'avait que 26 ans....j'ai vu un reportage à la télé, sa mère est un peu ronde comme les antillaise, mais Clarissa était bien proportionnée, Clarissa était de Sainte-Marie, ah quelle perte....je suis allée en Martinique et Guadeloupe, mais j'ai passé plus de temps en Guadeloupe, mon médecin me disait qu'il me restait peu de temps à vivre, alors j'ai décidé d'aller en Guadeloupe, et l'île m'a sauvé, ha la la j'ai passé du bon temps là-bas...."
au seeeeeeccccoooouuuuurrrrssss ! pourquoi ?
je n'ai pas la moindre idée de pourquoi j'avais retenu le nom de la défunte, n'ayant pas suivi les commémo, il parait qu'elle a eu droit à une rue qui porte son nom...en parlant, notre ami émettait un sifflement...ouaip cette belle rangée de dents...un dentier, des poils dépassaient de son nez, de ses oreilles... apparemment il a niqué comme un fou là-bas....j'ai googelisé pour voir l'objet de ce fantasme...on aurait dit que si, elle avait croisé son chemin, elle ne lui aurait pas résisté, et aurait consenti à Dieu sait quoi....par son seul pouvoir de séduction...

                                                                 *********************
-l'Etre étant au niveau zéro de l'attendrissement.... me voilà donc de retour dans les transports en commun....où je fais des petits films...il y a cet enfant métis, arabe ? noir ?....2 ? 3 ans ?, dans sa poussette, sa mère, blanche, fausse blonde,  maigrichonne, anorexie ? drogue ?.....et bien quand quelque chose ne lui plaisaitt pas et bien il le lui fait savoir...ouahhhhaaaaahhh ! aaaaaaaah ahhhhhhhhhhhh !....ellle : pourquoi tu pleures, t'as mal quelque part ? lui : ouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah yimpyimpaaahhhhhh ! waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! je pensais qu'il était autiste....ben non.....il n'aimait pas le sens dans lequel était placée la poussette....personne n'était attendrit....un enfant surtout petit, c'est mignon ou pas et celui-là, ben ne l'est pas....ça fait 3 fois....il pourrait se casser les cordes vocales un de ces jours....il y a manifestement un problème de communication entre ces deux là....

                                                                 ****************************
nous avons déjà constaté dans un billet précédent, qu'une vague de "nounou" noire ( la filière congolaise ???)s'était abattue sur la ville....je les localisais surtout rue de Vaugirard....quoiqu'il en soit, dans le 32 qui va direction Porte d'Auteuil, dans le 16 ème ardt, une dame, vieille et toute en teinture, fait des signes à des enfants assis dans une poussette deux places, et de dire bien fort pour que tout le monde en profite : " ce n'est pas comme ça que l'on s'occupe d'enfants, vous ne savez pas y faire, c'est-y pas malheureux de voir de telle chose, ce n'est pas comme ça qu'on s'en occupe..."...la fille noire, assise, continuait sa conversation au téléphone....la vieille descendit, en faisant de grand gestes aux deux chiards, qui n'avaient pas l'air malheureux et la regardaient avec de grands yeux, indifférents....peut-être voulait-elle que la fille noire leur fasse des giligili pendant tout le trajet....
....
un autre jour...une fille noire, avait sous sa garde un petit dans une poussette et deux gamines qui se courraient après....la fille noire partage du pain avec les enfants, le petit prend un bouchée et jette ce qui reste par terre, car il préférait essayer de mettre un de ses pieds dans sa bouche....et là, une vielle blanche de commenter : "ah elles ne savent pas s'en occuper, il n'a rien à manger pendant qu'elle mange, c'est malheureux de voir ça, le pauvre...."
....
il y a aussi la filière de l'accompagnement, celle qui leur tiennent le bras pour les courses ou les assistent dans les gestes du quotidien.....

 
Beyonce est dans le dernier clip de Coldplay et elle nous dit qu'elle est indienne...la "plus grande chanteuse noire" de....errr....selon ses fans....
elle a présenté son dernier morceau lors du Ball....ça a fait du bruit, parce qu'elle brandit son appartenance à la race noire...
j'ai été sur son site pour voir les  deux versions du clip....et je ne suis pas impressionnée, oui les vilains raciste policiers tirent sur les noirs et elle remue du popotin, et nous informe qu'il y a bien un écart entre ses deux cuisses, et elle a donné un rôle à sa fille, sur laquelle elle n'a pas encore essayé de fantaisie capillaire, juste une question de temps.....youtube, nous laisse tout de même les paroles : "j'aime le nez nègre des Jackson Five", non chaton tu t'es refait le nez, donc fermes-la.....
 
 "j'aime mon nez nègre avec les narines des Jackson Five" = err tous les membres de la famille ont eu affaire au bistouri pour un nez plus fin...
sa fifille entourée de deux gamines noires, pourquoi ce choix de couleur de peau ?...parce que....si j'avais le temps j'aurais vu du colorism...mais je n'en ai pas....
j'ai vu passer une info selon laquelle, elle virait la responsable de sa société de production, une femme toute blanche, parce qu'elle voulait être plus haut, faire plus de vente....
 
 
 
la bataille des veuves, d'un côté Iman, elle a juste twitté et sorti son chien....
de l'autre la Dion, qui la joue pleureuse, "non mais vous l'avez vu mon chagrin" 
funérailles nationales....tôt ou tard, elle en finira avec son deuil, et là elle aura toute notre attention, car elle voudra un nouveau compagnon...le visage "tristes" des deux petits : ah ah ah....la partie de la vie du défunt accro au jeu, dépensait l'argent dans des casinos et en femmes a totalement disparue.....
 
 
ce matin, dans les infos, j'entends que les prêtres africains violent les bonnes sœurs...le film Les innocentes, sort, des bonnes sœurs polonaises se sont fait violer par les nazis dans leur couvent....tantôt j'avais entendu la réalisatrice dire que le scénario avait été écrit d'après le journal intime d'un type (donc suspicion)....la promo le vend comme une histoire vraie....
et donc la journaliste, nous dit que le viol de religieuses existe encore, c'est le grand problème africain du Vatican, et si le film pouvait amener ce problème sous les projecteurs, ce serait une bonne chose....les congrégations de bonnes sœurs sont là pour assister les prêtre mais en fait elles servent de harem....
<<<moi bêtement, je croyais que l'Afrique était un continent....composé de pays...qui ? où ?....des noms, des chiffres....
cough ! cough ! dans n'importe quel pays en guerre, bonnes sœurs ou pas...que des "prêtres africains" aient des compagnes et ne s'en cachent pas....bon....mais viol systématique....y font quoi les soldats ?...et les soldats qui font de l'échange de nourriture contre des faveurs sexuels ?....sérieusement tous les prêtres violeurs sont africains ?.....
Spotlight, autre film qui est sorti, une enquête sur les prêtres pédophiles aux States....autre traitement de la chose...
<<<<au seeeecccooouuuurrrrssss !..pas le matin....dimanche dernier, le journaleux d'Europe, dans son billet sur la personnalité de la semaine, qualifiait la mère d'un footballeur noir, qui n'a pas eu accès à l'éducation, mais s'en est sorti par le sport de "pondeuse camée"....
il faudrait que je tombe un dimanche où il fait le portrait d'une personnalité blanche, pour comparer le vocabulaire employer....