samedi 10 juin 2017

En juin je reviens

en mai, 2 mariages...antillais...ai-je vraiment porter la même tenue ?...oui...étais-je envieuse des mariées ?...non, no, nope....au 2nd mariage il y avait un gâteau, avec de la crème praliné....à mourir...à force d'en parler je me suis retrouver avec 3 mini versions de la chose...que j'ai regardé, pendant 2 jours avant de les associer à tous mes repas....composés uniquement de pain complet et d'eau...mon envie est donc satisfaite jusqu'à l'écoeurement....

quand on fait une intolérance au lait....on évite le lait...ben non, je me suis envoyée 3 litres de Yop, framboise, noix de coco, vanille...avec une quiche aux champignons....mon estomac a dit non ma grande...mon cou a même doubler de volume...c'était spectaculaire !

un type, pas vilain s'est assis à côté de moi dans le bus, un matin....en fait c'était pour mieux mater la brunette de l'autre rangée...il éternue, dans sa manche, ma main gauche posée sur mon sac reçoit quelques gouttelettes, et je les sens pénétrer ma peau, très vite, je ne ressens que ça...ma main chauffe...ma main est lourde...pas de lingette...je me lave les mains, à l'infirmerie, coton et alcool, la sensation de brûlure ne disparaît pas....ça a duré 3 jours, j'étais  prête  à renoncer à mon membre, j'avais même de la fièvre....ok ! il est temps d'être à jour dans les vaccins....
inflammation du petit orteil du pied gauche, avertit la veille par une crampe de la voûte plantaire...ouille ouille...me voilà incapable de marcher avec chaussure...ouais super.....de la belle douleur, qui se diffuse dans tout le corps et vous fait sentir l'importance de cet organe...il me semble que j'ai une jambe plus épaisse que l'autre, limite éléphantiasis....et pis il y a le pollen...
 
 
la chaleur s'est abattue sur la ville, plus de 30C°....occasion de constater que niveau hygiène, beaucoup de personnes sont...suspectes...ai-je vraiment vu de mes yeux vu, un type déféquer en pleine rue, un étron en forme de...cône...remonter son pantalon et s'en aller l'air de rien...avec des passants autour....donc les chiens blah, blah......

 
lasse de Macron, de sa participation à la création du monde en tant qu'assistant de Dieu, de sa façon formidable de faire de la politique, de sa jeunesse, de sa fraîcheur...j'ai l'impression qu'il va sauter la  phase du je lâche du je lèche, je lâche, je lynche....
oh lala il a fait une blagounette...d'un goût que je n'ai pas la force de trouver douteuse....même pour un président...pas de chance, devant des caméras...
- Agent : Il y a des tapouilles et des kwassa-kwassas.
- Emmanuel Macron : Ah non, c'est à Mayotte, les kwassa-kwassas !
- Agent : Monsieur le Président, vous êtes un connaisseur !
- Emmanuel Macron : (Rire) Mais le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien ! (Rire) C'est différent

moment où son surmoi a pris le dessus 
 
 
<<<on bouffe aussi du Brigitte Macron, plutôt sa garde-robe...on lui reproche d'être vieille, blonde, de vouloir faire à tout prix du 34 et de montrer ses genoux.....zut la rencontre Mélania-Brigitte, n'a rien donné...
Laura Flessel  est au ministère des....sports....ouais super....noire...aux sports....bon je n'ai pas le temps pour ça....
j'aimerais ne plus entendre de comparaison de nos amis journaleux commentateurs, qui ne peuvent concevoir qu'on puisse laisser l'actualité respirer...oui créons des émissions pour commenter brasser de l'air, se contredire.....bon bref, la comparaison Obama/Macron, "Obama avait suscité de l'espoir, il a  beaucoup déçu"....
<<<ils ont élu un président noir, mais ne l'ont pas laissé agir, il y a trop de putain de raccourci sur la présidence Obama...Macron en est là parce que la droite extrême avait la clé dans la serrure.....
 
 
l'affaire du joueur de tennis...Maxime Hamou...waouh les réactions étaient over the top....pendant 2 jours le harcèlement sexuel avait un visage et c'était le sien...il a une tête d'arabe, donc les insultes sont multipliés par 3....ben non les gars c'est un métis.... well err, elle fait le tour des vestiaires pour des interviews, donc ils se connaissent, et lui est content, ivre....il a été viré du tournoi sous la pression des....a présenté des excuses....elle se tâte pour savoir si elle va porter plainte....le mot d'excuse lu sans conviction par Leconte est la seule chose intéressante de l'affaire....
 
 
Le Nyansapo Fest , tout a commencé par
 
Sur le site de l'événement, c'est un "festival afroféministe militant à l’échelle européenne ", qui a pour objectif de "construire des stratégies et des solidarités durables", grâce à l'organisation de concerts, d'ateliers, de tables rondes sur des thèmes comme "l'afroféminisme dans la lutte anti-négrophobie", "dépolitisation et blanchiment de l'intersectionnalité", ou encore, "comprendre le racisme et le sexisme contre les femmes noires...plusieurs espaces : un "non mixte femmes noires (80% du festival)", un "non mixte personnes noires", un autre "non mixte femmes racisées" et  un "espace ouvert à toutes".
                       
je n'ai pas la force de penser quelque chose...qui est à Paris un 28 juillet ???
tandis que j'attendais mon tour chez le podologue, rapport à mon orteil douloureux, j'entends ceci, de retour je  vais sur le site de la radio, c'est bien ce que j'avais entendu...
 
-j'ai toujours été frappé par ces sociétés colorimétrique, c'est de ça dont il s'agit, je reconnais parfaitement ce que j'ai vécu aux Antilles, pourtant les Antilles département français depuis très longtemps, depuis le 19èm siècle et 1946, quand il y a un accident de la route entre 2 antillais, ils descendent de la voiture en se traitant de nègre, sale nègre va, c'est comme ça que ça se dit quand il y a un incident de la route et il y a une petite formule qui va dans le sens de ce que tu évoques quand 2 antillais se marient il y en a un qui est plus sombre que l'autre, qui est plus foncé que l'autre, on va à l'hôpital pour voir, c'est une formule créole, pour voir si la peau de l'enfant la chappée s'il a la peau chappée, s'il est plus clair que ses parents et s'il est plus clair que ses parents on va considérer que bon c'est plutôt bien, mais bon
- et pour le festival, car c'est devenu un enjeu politique, le Front N. s'est emparé de cette histoire, la Licra a enchaîné
- j'ai commencé par te dire qu'on était dans une société colorimétrique, il est étonnant de voir que les victimes de discrimination discriminent eux-mêmes...
<<<err waouh ! quel est le putain de rapport avec ce festival ?.....sinon le mot c'est colorism...il y a le racisme et le colorism...
 
<<<<<la radio commerciale putassière annonce en titre racoleur : un festival afroféministe "interdit aux blancs"....donc ça suscite des appels vers le n° surtaxé et réactions racistes, comme si quelqu'un avait l'intention d'y aller...
- le local situé dans le 11ème arrdt appartient à la ville... La maire de Paris Anne Hidalgo demande l'interdiction d'un "événement interdit aux blancs"....on lui reproche d'avoir repris l'expression "interdit aux Blancs", employée par les facheux ....puisque les hommes noirs sont aussi exclus de certains ateliers et qu'un espace est ouvert à tous.
- pour le président de la Licra :  "le combat antiraciste est  devenu l’alibi d’un repli identitaire"..."terrifiant et désespérant où des gens qui se sentent victimes de racisme ou de discrimination ne trouvent pas d’autre issue que l’entre-soi. Rosa Parks doit se retourner dans sa tombe"....
- SOS racisme : condamne "une nouvelle provocation" et un "événement discriminatoire" qui se complaît dans "la séparation ethnique".
-finalement la maire de Paris a annoncé que le festival aura bien lieu  avec  une partie  ouverte à tous.
 <<<<<<<<<<<

ouais super, les blancs pourront y aller....bon voilà ! voilà...heureusement que j'étais sous anti douleur....les commentaires de journaleux, waouh ! pas la force de réécouter pour  retranscrire....
 
 
pendant ce temps là dans un camp en Lybie
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire