lundi 21 août 2017

Et en Arabie Saoudite ?

dans notre série...il ne fait pas bon être noir....dans les pays arabes...après la Tunisie, le Maroc, l'Algérie, l'Irak, la Palestine...(Israël)....voici l'Arabie Saoudite....

j'apprends l'existence de Nawal al-Hawsawi, pilote d'avion, noire, mariée à un américain blanc....
................................
Au pays des Saoud, où les femmes n’ont souvent que le droit de se taire, l’insoumission de Nawal al-Hawsawi à l’ordre machiste et au racisme ambiant lui a valu d’être saluée comme la « Rosa Parks de l’Arabie saoudite ». Tout commence fin 2013 quand, faisant la queue dans un grand magasin de La Mecque, Nawal se fait bousculer par une femme qui veut lui passer devant. Elle proteste. « Abda ! » (« esclave ! »), lui lance la sans-gêne. Car si Nawal, originaire de la ville sainte de l’islam, est saoudienne, elle est noire, ce qui lui vaut cette injure, équivalente à « négro ».
Mais aux États-Unis, où elle a vécu, s’est mariée et a passé un diplôme de pilote d’avion, elle a aussi pris conscience de sa négritude et de la force du droit. Elle attaque son agresseur en justice et, clémente, abandonne ses poursuites quand l’indélicate finit par lui présenter ses excuses.
.......................
ses adversaires se déchaînent et déversent sur sa page des tombereaux de photos de singes, de tribus africaines et autres injures. « Ils sont tombés sur la mauvaise personne ! » dit Nawal. La jeune femme saisit le ministère de l’Intérieur, qui prend l’affaire très au sérieux. Xénophobe et tribaliste, Saudi Conscience, le compte meneur de cette cyberattaque coordonnée, milite pour la « pureté de la race saoudienne ».
« Je représente tout ce qu’ils détestent, résume Nawal. Une Saoudienne qui a épousé un étranger, or ils sont anti-Américains. Mon mari est blanc, je suis noire : ils fustigent les mariages interraciaux. Ils ne peuvent tolérer de voir une femme qui non seulement est capable de travailler et de conduire une voiture [les femmes n’ont pas ce droit en Arabie saoudite], mais possède une licence de pilotage ! » Aussi déterminée que pacifiste, la militante dit son admiration pour Mandela, Martin Luther King et Gandhi, et continue de répondre aux menaces de mort par un discours de tolérance, déclarant ne ressentir « que de l’amour » pour ses détracteurs.
 
Escortée désormais d’un agent de sécurité et craignant pour la sécurité des siens dont les photos ont été divulguées sur le Net, l’infatigable activiste anti-raciste a décidé de riposter en médiatisant ce déchaînement de haine à son encontre, non pas pour jouer les victimes éplorées sur l'agorasphère mais pour dénoncer ce mal qui gangrène la société saoudienne et appeler au changement avec force.
« Je ne veux pas me plaindre ou pleurer. Je dis que ce qui m’arrive est  une occasion en or pour lutter contre les stéréotypes tenaces qui minent en profondeur le royaume et exhorter à faire évoluer les mentalités. Cette épreuve douloureuse m'a inspiré l’écriture d’un livre que j’intitulerai "Al-Abda," (femme esclave en arabe), où je vais partager mes opinions et expériences. Je veux aussi recenser tous les incidents dont ont été victimes des amis et les gens autour de moi. Je veux qu’un changement s’opère en Arabie saoudite", a-t-elle clamé, en indiquant que la justice a été saisie de son affaire.
Réconfortée par le soutien sans faille d'un certain nombre de twittos saoudiens qui l’encouragent à poursuivre son action, Nawal-Hawasawi se veut confiante dans l’issue judiciaire de sa plainte, rappelant non sans émotion que « l’islam et nos lois réprouvent formellement et sévèrement ces formes de violences verbales autant que toutes les lois internationales. Je n’ai jamais été confrontée aux insultes racistes en dehors du royaume mais,  malheureusement, ce n’est pas la première fois que cela arrive ici dans mon pays d'origine ».
https://oumma.com/arabie-saoudite-une-militante-saoudienne-anti-raciste-victime-du-racisme-

                                                     ...........................................
Je n’ai jamais été confrontée aux insultes racistes en dehors du royaume mais,  malheureusement, ce n’est pas la première fois que cela arrive ici dans mon pays d'origine ».
= err well cette phrase est...conne...puisqu'on te dit que le racisme anti-noir est très présent dans le monde arabe...vraiment ?..... rien vu pendant ses études aux States ?....

 
en mai dernier, j'avais vu passer cette campagne photo sur la discriminations que subissent les égyptiennes à la peau foncée...c'est plus drôle qu'autre chose...à quel degré est la démarche ?
extraits mis dans Google translate
Maha Mohamed a remarqué très tôt dans sa vie que son teint plus sombre empêchait certains de ses pairs de jouer avec elle. Au début, elle n'a pas pris cela au sérieux. Mais à mesure qu'elle vieillissait, la discrimination devenait trop claire malgré les démentis de sa famille et de la société dans laquelle elle vivait, ce n'était pas le cas.Puis, Mohamed, originaire de Nubie, a décidé de mettre l'accent sur la façon dont les femmes de peau noire luttent contre la discrimination dans leur vie quotidienne en Egypte et la campagne photo No Color qui montre 10 filles à la peau noire vêtues de blanc tandis que dans la mer
La campagne est l'idée conjointe de Mohamed et de deux fondateurs de O art-studio. À l'aide du slogan, «les mots blessants sont sombres, mais les humains ne sont pas colorés», ont souligné les fondateurs de la campagne aux filles de tout le pays pour raconter leurs histoires via hashtag #Project_No_Color et ont constaté que la discrimination fondée sur les couleurs était une expérience commune."Au début, je pensais que j'étais le seul à souffrir d'une telle discrimination. Ensuite, j'ai réalisé que je ne suis pas seul dans ce dilemme. Par conséquent, j'ai décidé de prendre une mesure sérieuse dans l'espoir de réaliser des changements sociaux", Mohamed, les cerveaux derrière la Campagne, a déclaré à Al-Monitor.
..........................................................
En cherchant des filles pour participer à la séance de photos, Mohamed a entendu des histoires tristes de discrimination. "Une fille m'a dit qu'elle avait été renvoyée à cause de sa peau sombre. Une autre fille m'a dit que quand elle a demandé à son professeur pourquoi il n'a jamais appelé son nom lors de la participation, il a répondu qu'elle était trop sombre et qu'il ne pouvait guère la voir", elle A déclaré: "Cette discrimination est pratiquée par tous les segments de la société, des personnes analphabètes aux personnes hautement qualifiées".Les histoires de discrimination de Mohamed sont également nombreuses. "Un de mes collègues de l'université m'a déjà dit dans une conversation qu'il ne se marierait jamais avec une femme noire parce qu'il ne voulait pas avoir d'enfants noirs. Ces mots me blessent profondément ", a-t-elle rappelé.Mohamed, qui a étudié la communication, a expliqué que la discrimination fondée sur les couleurs en Egypte est habituellement déguisée par des blagues et des commentaires apparemment légers, ce qui permet de nier qu'il existe et peut être nuisible.
............................................................
Alaa Gasser, une des filles présentées dans les photos, a rappelé une histoire de peur. Elle a dit à Al-Monitor: «L'année dernière, j'ai été témoin d'une fille africaine victime d'intimidation chez les adolescents en raison de sa peau sombre. Elle essaya de se défendre et pleurait alors que les garçons commencèrent à l'attaquer. Je voulais intervenir mais pas parce que je craignais que ces garçons ne puissent m'attaquer comme elle car je suis une fille de peau noire. "
http://www.al-monitor.com/pulse/originals/2017/05/campaign-blows-lid-off-skin-color-discrimination.html
 
                                                                       
 

dans le journal de 13h de  F2 du 16/08/2017 (entendu dans le zapping télé de la radio bleue)
la grande tendance sur les plages chinoises cette année n'est pas au bikini mais au face kini, une cagoule synthétique que portent les hommes comme les femmes
-ça protège du soleil
-ça m'évite de bronzer
les chinois aiment la plage mais pas le soleil
-il y a trop de soleil maintenant on reviendra plus tard
parce qu'ici on veut avant tout garder une peau claire
-nous on veut rester belle et pour nous être belle, c'est avoir la peau blanche vous les européens, vous voulez être bronzé et pas nous
les commerçants de (...)se frottent les mains depuis le début de la saison....
 

mercredi 16 août 2017

Actu...tu...tu

je lèche, je lâche, je lynche
le président et son vent de fraîcheur...
ben euh y'a pu de fraîcheur...il refuse de rencontrer les journaleux parce qu'ils ne qu'ils ne comprennent pas  la complexité de sa pensée; ces derniers ont décidé de se le faire...sorti de nulle part des sondages nous disent qu'il est à 36% de popularité....Hollande et Sarkozy faisaient nettement mieux au bout de 100 jours....
aux dernières nouvelles, il est en vacances à Marseille...et un paparazzi s'est approché de trop près, voire est entré dans la proprio où il réside...et hop menottes...garde à vue...dépôt de plainte du président...
il n'a pas intérêt à se faire surprendre avec une jeune actrice...
 

Le pays vient d’interdire ses côtes à tout navire étranger. Une décision qui vise à criminaliser l’action des ONG, à les réduire à l’inaction et à laisser les migrants se noyer sans témoins, selon le journaliste, écrivain et réalisateur Jean-Paul Mari.
La décision est sans précédent. La Libye vient d’annoncer, le 10 août, qu’elle interdit tout navire étranger près de ses côtes. Elle crée – sinistre farce – une «zone de recherche et de sauvetage» où les navires ne pourront pas pénétrer sans autorisation, voire sans «demande expresse» des autorités libyennes, en particulier pour les bateaux des «ONG qui prétendent vouloir sauver les migrants». Le commandant de la base navale de Tripoli qui a fait cette martiale annonce s’irrite de ceux qui «manquent de respect aux garde-côtes et à la marine libyenne»
En clair, la Libye interdit aux ONG de travailler dans cette région de la Méditerranée, bien au-delà de la limite des 12 milles de ses eaux territoriales. Jusqu’où ? Elle ne le dit pas. Et s’octroie le droit d’aller arraisonner des bateaux étrangers dans les eaux internationales. Déni de droit.
Pour mémoire, tous les observateurs savent que les garde-côtes libyens n’ont rien à voir avec leurs homologues européens, qu’ils sont souvent constitués de simples milices brutales et corrompues. Leurs «sauvetages» consistent pour l’essentiel – quand ils n’ont pas été assez soudoyés par les passeurs à terre – à aborder les radeaux pneumatiques, à rafler hommes, femmes et enfants et à les ramener vers les prisons de Tripoli où ils sont battus, violés, rançonnés et doivent payer – encore ! – pour pouvoir avoir le droit de se retrouver en enfer.
Tous les rescapés l’attestent, la Libye est un cauchemar pour les migrants, surtout s’ils sont noirs et chrétiens. A un médecin humanitaire qui demandait à un naufragé pourquoi il était dans cet état et de quoi il souffrait, un migrant a répondu : «J’ai mal à la Libye.» Humiliations, exploitation, tortures, viols, hommes et femmes, tous ont vécu la même chose. La Libye a réinventé la traite négrière.
......................................................
On imagine mal que les autorités d’une partie de ce pays, qui parlent si fort aujourd’hui, le font sans l’accord tacite des pays européens. Ce n’est pas une surprise. Ces dernières semaines, l’offensive contre les ONG est devenue générale. Paris, Berlin et Rome mettent désormais en cause le travail des ONG. Le chef d’accusation ? Les humanitaires seraient… complices des passeurs libyens.
...................................................
Alors ? Alors, il a suffi d’une seule accusation – sérieuse – contre une petite organisation allemande, Jugend Rettet, pour décréter que… toutes les ONG étaient forcément coupables. Absurde ? Non, cohérent.
Parce que les choses ont changé. Il y a un an, l’Europe ne faisait rien. Les migrants se noyaient. Et les pouvoirs politiques se taisaient. Ou bégayaient des professions de foi sans suite à chaque tragédie spectaculaire. Seule l’Italie faisait son travail, employant ses garde-côtes aux secours, recueillant les naufragés, les recevant sur son sol. Elle était bien seule. Comme lors de l’opération «Mare Nostrum» qui a sauvé – tout de même ! – près de 150 000 migrants en mer. Aujourd’hui, l’Italie a fait savoir qu’elle en avait assez de lancer des appels à l’aide qui restent sans réponse. Elle menace de fermer ses ports engorgés. Durcit le ton. Se referme.
..................................................
L’Europe, elle, a choisi de ne pas faire son devoir, au mépris de toutes ses valeurs. Elle a choisi de payer la Libye, comme elle l’a fait pour la Turquie. Ce n’est pas nouveau. Silvio Berlusconi, une référence, qui se faisait fort d’arrêter le flux des migrants, n’avait pas hésité à faire le chemin de Tripoli pour s’incliner devant Kadhafi, offrir la construction d’une grande autoroute pour quelque 5 milliards d’euros avec un supplément de 400 millions pour la marine nationale libyenne.
L’Europe, aujourd’hui, prend le même chemin. Dans ce contexte, les ONG sont devenues gênantes. Avec leur façon de créer un corridor humanitaire. Alors, il faut les supprimer. Ou au moins, les neutraliser. En leur imposant entre autres un «code de conduite» avec un policier à bord, façon de transformer le secours en contrôle policier des migrants.
Exactement comme le veulent aussi les mouvements d’extrême droite qui ont armé un navire, le C-Star, pour refouler les naufragés vers les «secours libyens», autre farce macabre. Gageons que, sous peu, le C-Star s’opposera au travail des navires des ONG, provoquant des incidents en mer, ce qui amènera les autorités à limiter encore plus l’activité des ONG pour des «raisons de sécurité»…
Tout cela n’a qu’un but : criminaliser l’action des ONG, c’est les réduire à l’inaction, laisser les migrants se noyer sans témoins, les faire disparaître de la scène internationale. Mais surtout loin de chez nous. Hors de notre vue. Cela ressemble à un crime contre l’humanité, non ? Avec l’indifférence comme arme de destruction. La décision des Libyens n’est qu’une étape de plus, un permis de chasse, un permis de tuer, et au mieux, pour nous Européens, un permis tacite de laisser mourir.

pendant ce temps là Porte de la Chapelle :
Début juillet, les migrants de la Porte de la Chapelle étaient évacués. Quelques semaines plus tard, les campements sont revenus, les matelas, les tentes collées les unes aux autres. Des afghans, des soudanais, des érythréens qui attendent d'être pris en charge par le centre d'accueil d'Emmaus.
Les matelas à même le trottoir, les tentes de fortune, collées les unes aux autres, entre les files de voitures ou sous les ponts du périphérique, le campement sauvage des migrants s'est de nouveau installé, Porte de la Chapelle, au Nord de Paris. Au moins 1500 personnes, des jeunes hommes, pour la plupart, attendent ici, d'être pris en charge par le centre d'accueil des migrants, géré par Emmaüs. Mais, après des mois, voire des années de voyages, de traumatismes, l'attente est longue et difficile pour ces hommes qui ont vécu, pour beaucoup, de véritables tragédies.
Le Centre d'accueil des migrants, géré par Emmaüs, installé ici, depuis le mois de novembre dernier, a déjà accueilli près de 15.000 migrants, qui sans cette structure unique en France, seraient eux aussi à la rue. Parmi ces personnes prises en charge, plus de 2.500 mineurs et 1.500 femmes seules ou avec enfants. Mais, le centre est perpétuellement saturé. Chaque jour, 50 migrants peuvent y entrer pour s'y reposer y être soignés et y être orientés, ce qui est largement insuffisant, au regard du nombre quotidien des arrivées.
 
 
pendant ce temps là au Yemen
 
jeudi, au moins six migrants ont été retrouvés morts au large de la province de Chabwa dans le sud du Yémen. Ils auraient été contraints de sauter par dessus bord par leurs passeurs. Au total, mercredi et jeudi, 300 personnes auraient été obligées elles aussi à sauter à l'eau, d'après l'Organisation internationale pour les migrations au Yémen qui a recueilli les témoignages de survivants.
............
Ils auraient commencé mercredi 9 août pour récidiver le lendemain. Selon les indications d’un communiqué de l’OIM (l’organisation internationale pour les migrations), des passeurs auraient jeté délibérément à la mer 120 migrants en provenance d’Éthiopie et de Somalie à l’approche de la côte de Chabwa, au sud du Yémen. Puis jeudi 10 août, selon un second communiqué de l’OIM, au moins 180 autres auraient connu le même sort, dont six ont été retrouvés morts, au même endroit.
En tout, assure l’organisation, quelque 300 Africains auraient ainsi été intentionnellement jetés à la mer en 24 heures par des passeurs au large du Yémen. « Les survivants ont dit à nos collègues sur la plage que les passeurs leur avaient demandé de se jeter à la mer après avoir vu ce qui semblait être des représentants des autorités », a indiqué Laurent de Boeck, chef de mission de l’OIM, en parlant de l’incident de jeudi.
.......
La quasi totalité des migrants proviennent de la Corne de l’Afrique. Selon l’OIM, ils continuent d’affluer au Yémen, « qui est pourtant un pays pauvre déchiré par la guerre », avec l’espoir d’atteindre les pays du Golfe plus riches.
 
 
la semaine dernière une centaine de facheux(néo-nazi, suprémacistes, KKK) décident d'un rassemblement pour protester contre l'enlèvement de la statue d'un général sudiste de la guerre de Sécession donc contre l'abolition de l'esclavage....la statue se trouvant dans la ville de Charlottesville dans l'état de Virginie....
les anti fâcheux sont là aussi mais pour applaudir à l'enlèvement....et donc ils se mettent sur la gueule...pour James Alex Fields, 20 ans, coups de poing et bat de base ball sont insuffisants, donc il prend sa voiture et fonce dans les anti fâcheux et Heather Heyer, 32 ans, juriste et....blanche en meurt....
Bien joué Alex, qui est agent de sécurité dans l'état de l'Ohio(donc t'es vraiment loin de chez toi)te voilà en taule (espérons avec plein de gardiens noirs)pour meurtre au second degré, délit de fuite, coups et blessures.....Alex n'ayant pas le sou de toute façon ne pouvait payer de caution et ayant tuer une juriste de l'aide juridique ben niveau avocat  le juge a dû lui en désigner un...
.............................................
tout le monde regarde dans la direction de Trump, en vacances...et quand il fini par l'ouvrir c'est pour que : "je condamne dans les termes les plus forts possibles, cette représentation flagrante de haine, de fanatisme et de violence de plusieurs côtés....la haine et la division doivent s'arrêter maintenant, nous devons nous unir pour l'amour de notre nation"
err il renvoi dos à dos fâcheux et anti fâcheux alors qu'on lui demande de condamner les fâcheux...sous les critiques quelqu'un lui écrit une déclaration où il condamne les fâcheux en nommant les organisations...
on se rappelle que ces organisations d'extrême-droite ont été des soutiens lors de son élection, que son conseiller  S.Bannon qui détient une bonne part de son cerveau n'est pas un gauchiste....
mais revirement alors qu'il est à la Trump Tower, son surmoi reprend le dessus, et pour envoyer un message à ses électeurs qui pensent comme les fâcheux ...il nous dit qu'il préfère la première version de sa déclaration
« Je pense qu’il y a des torts des deux côtés, j’ai regardé de très près, de beaucoup plus près que la plupart des gens. Vous aviez un groupe d’un côté qui était agressif. Et vous aviez un groupe de l’autre côté qui était aussi très violent. Personne ne veut le dire. Que dire de l’“alt-left” qui a attaqué l’“alt-right” comme vous dites ? N’ont-ils pas une part de responsabilité ?...« J’ai condamné les néonazis. Mais tous les gens qui étaient là-bas n’étaient pas des néonazis ou des suprémacistes blancs, tant s’en faut, il y avait des gens très bien des deux côtés. »
<<<<<<<<<<<<<
le type est un héritier, le type a été pendant 14 saisons dans un show télé qui l'a rendu populaire, il  71 ans,  milliardaire, n'a rien à faire de rien, zéro conviction, son surmoi a manifestement pris le dessus, quoiqu'il dise quoiqu'il fasse, il ne se passe rien....donc je propose qu'on arrête de...s'indigner...laissons-le être ce qu'il est...un attention seeker...
un compte twitter s'est lancé dans la chasse aux fâcheux qui ont participé à la petite sauterie....ça s'appelle le doxxing : dénicher des informations relatives à la vie privée d’une personne et à les afficher sur Internet afin de lui nuire.
                                                                    le grand gagnant est
Peter Cvjetanovic(quel beau nom ricain), étudiant dans l'état du Nevada....qui nous a gratifié de ces propos plein d'ironie, car on lui a tendu un micro :
« J’espère que les gens qui partagent la photo accepteront d’entendre que je ne suis pas le raciste enragé qu’ils voient sur cette photo. Les nationalistes blancs ne sont pas tous haineux, nous voulons juste préserver ce que nous avons. Je suis venu à ce rassemblement pour faire passer le message que la culture blanche européenne a le droit d’être là, elle aussi, comme toute autre culture. »
<<<mr est étudiant en histoire...le président de la fac a dit qu'il n'allait pas le virer....
 
 
C’était quelques minutes avant 8 heures, mercredi 9 août, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le moment de la relève pour les militaires de l’opération « Sentinelle ». Une équipe remplace l’autre, dans cette allée normalement fermée à la circulation, longeant un immeuble HLM au pied duquel, au rez-de-chaussée, un local a été aménagé pour héberger les équipes tournantes de « Sentinelle ». Quand, soudain, une BMW noire qui roule au pas accélère comme si l’objectif du conducteur était de percuter un maximum d’hommes en uniforme.
Le choc vise surtout un véhicule militaire stationné là. C’est son rebond qui blesse les soldats. Le bilan est néanmoins sérieux pour ces soldats appartenant au 35e régiment d’infanterie de Belfort. Sur la dizaine d’hommes présents sur les lieux au moment du drame, trois sont gravement blessés – sans que leur pronostic vital soit engagé – et trois plus légèrement touchés
C’est la sixième affaire du genre depuis 2015, selon le ministère de l’intérieur qui intègre dans ce comptage l’attaque de la tour Eiffel du 5 août, la quatrième depuis le début de l’année.
Le principal suspect, Hamou B., est arrêté, en début d’après-midi, mercredi, vers 13 h 10, sur la commune de Leulinghen-Bernes (Pas-de-Calais)
http://www.lemonde.fr/police-justice
 
lundi soir, vers 20 heures, une BMW fonce sur la terrasse de ce restaurant, une fillette de 12 ans est décédée et son petit-frère de trois ans est gravement blessé. 12 autres personnes sont touchées. Son conducteur, un homme de 32 ans est tout de suite interpellé et auditionné, pour le procureur il ne fait aucun doute que son geste est intentionnel. le conducteur a déclaré vouloir se suicider pour justifier son acte.
 

dimanche 6 août 2017

Août...2017

Me revoilà ! yep !
tout mon corps me démangeait, de la tête aux pieds : prurit sine materia , difficile de porter des...vêtements.....diagnostic : anémie en fer.....ouais super !...en attendant ça vous nique une vie sociale......scratch ! scratch !scratch !

 
un dimanche matin, 8h30 bld Diderot, Gare de Lyon, Austerlitz, Place d'Italie, nous rentrons en voiture....des gens secouent des couvertures, parce qu'ils ont dormi dehors...sont SDF, j'en ai compté 15....
le type, africain que je voyais du bus 39, bld Sébastopol et qui entassait ses affaires dans une cabine téléphonique, et qui s'en ai manifestement fait virer....je l'ai retrouvé près de la rue de Rivoli au milieu du trottoir en train de faire des nœuds à ses cabas en sacs poubelle en très mauvais état...puis un autre jour de la semaine où j'étais Porte de St-Cloud à l'arrêt du bus, il avait posé ses sacs sur le banc, les deux personnes présentes se tenaient très à l'écart...il portait une veste longue trouée, et un caleçon, des sandales...des yeux exorbités....je m'en vais prendre le bus un matin, il était là à mon arrêt...ses paquets en sacs plastiques poubelles crevés de partout...il a mis la main sur un étui de guitare, il n'arrêtait pas avec ses nœuds, il ne me calculait pas...il a le crâne rasé avec un début de barbe blanche...il portait des mitaines en laine de 100 ans, à un moment il enfile je sais pas quoi qui soulève sa veste et je vois ses fesses, il porte un string...je suis restée sous l'abri -bus à côté de lui...prête à entendre son histoire...mais en fait non : je n'y suis pour rien....le bus arriva, le chauffeur n'a pas ouvert la porte arrière où il aurait pu faire passer ses cabas...
quelques stations plus tard, monta, un autre genre de SDF, avec des cabas en meilleur état, claire de peau, propre sur lui, toujours la même destination...
je croise beaucoup de SDF noirs, très âgés et surtout en haillons....il se passe quelque chose....je lisais un article sur l'augmentation des expulsions locatives...tous ces gens haillons...
<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<
je suis descendue du bus 39 à Château d'Eau....qu'est-ce qui m'a pris ?....il fallait que le fasse au moins une fois...ben je n'ai pas été déçu....une horde de rabatteurs contrariaient chaque pas, m'invitant à me faire coiffer, alors que l'on est sous l'ère de la perruque...pour leur échapper je m'engouffre dans un magasin de cosmétique appelé Prestige, on y vend des produits pas chers, de marques que je ne reconnais pas...il y a une fille, une conseillère, qui marque sa minceur par le port d'une robe très près du corps, un maquillage avec beaucoup de....bleu...une arabe la presse de question sur Dieu sait quoi...il y a un indien qui repositionne des produits, sûrement le gérant, le jeune type à la caisse est tout en bagues, de grosses bagouzes qui donnent à penser : pourquoi ? qui lui a dit que c'était joli ? connait-il le sens du mot ridicule ?....je ressors du magasin convaincu de rien, n'ayant aucune envie d'entrer en possession de quoi que ce soit...
le vrai but de ma descente du bus était  ce Black Up....j'y entre...de l'extérieur ça à l'air grand...aucune des vendeuses présentes ne me dit bonjour...ah c'est comme ça...me voilà désireuse d'entrer en possession d'un fond de teint...j'en choisi une et lui demande si elle peut m'aider sur un choix de ton qui irait avec ma peau...je pose des questions dont je me fous des réponses...les 4 vendeuses qui sont là, sont claires de peau...une clarté chimique...la fille qui me parle est jeune, congolaise, elle porte un décolleté avec soutien gorge apparent et ça semble involontaire, des kg en trop...elle est outrageusement maquillée et porte une perruque où les cheveux s'arrêtent à la taille....comment je ne connais pas les produits Biolissime, ça unifient le teint(=ça éclaircie)...." je suis revenue de  vacances  de Thaïlande aussi noire que vous, j'ai utilisé des produits et voilà "....aaaah! aaaaah ! bon voilà  euh...."une belle peau est une peau claire"....au seeeeccccooouuurrs !....je la laisse me poser sur une joue un ton qui illuminerait mon teint(=ça éclaircie), je montre un intérêt certain, appuyé et n'achète rien ahahahahaha !....je lui ai tenu la jambe...voilà ma curiosité satisfaite...je me sentais créole....je suis à une station de la gare de l'Est...affronter encore la horde de rabatteurs...
par son trajet, le bus 39 passe par la rue St-Anne, où il y a une concentration de restaurants asiatiques,  une rue étroite, proprette...où on aurait pu s'attendre à....du chaos...puis il y a la station Château d'Eau, où des noirs tiennent le trottoir...le contraste est frappant....
 
 
Blessing Okagbare drops her hair in the Women's Long jump - IAAF Diamond League Oslo 2017  
 
 
le festival afroféministe militant à l’échelle européenne....qui avait fait du bruit, parce que le blanc s'était senti exclu...cough ! cough ! cough ! zéro écho....
 http://femme-noire-et-negritude.blogspot.fr/2017/06/en-juin-je-reviens.html


Héritier Watanabe...c'est quoi ce nom...connais ni la personne, ni sa musique...le mr a chanté devant le pouvoir congolais, par deux fois dans le passé...ben les opposants se sont opposés violemment à son concert de l'Olympia, qui a finalement été interdit...euh rien pour les migrants de la Porte de la Chapelle ?
 
 
le footeux Ronaldo voit du chocolat blanc et du chocolat noir....il ne se voit pas basané...il s'est fait traité de raciste....oh le vilain !
 
 
le footeux dont on parle...parce que le PSG l'a acheté à un prix indécent....mais d'un autre côté si le Père Nöel vient frapper à ta porte avec un gros chèque......tu ouvres...qui va attirer tous les tapeurs du pays ?...qui n'a pas intérêt à se blesser ?...
en 2010, dans une interview une de ses réponses avait fait du bruit, on lui avait demandé s'il avait souffert du racisme :  “Never. Not inside nor outside of the soccer field. Even more because I'm not black, right?”
= jamais, ni dans ou hors le champ du foot, encore plus parce que je ne suis pas noir " = je ne suis pas un nègre...le mot employé en brésilien signifie nègre....
<<<<connaissant le degré de colorism pas du tout refoulé de la société brésilienne, c'est pas étonnant, il ne fait pas bon avoir la peau noire....il y a toute sorte de catégorie de couleurs...au secours !
il a eu son lot de singe et de bananes....donc...
Y. Noah est métis et nous avons vu que son 2nd fils de son 3ème mariage a comme le fils de Neymar tout prit du côté de la mère blonde... 
  
 
 celle qui a passé une mauvaise semaine, suite à un articulet paru dans le Canard....et qui ne m'intéresse toujours pas, au point de lire une interview ou de regarder le doc sur l'élection, mais j'ai vu qu'elle était comparée à Olivia Pope de Scandal  : ahahahahahahahahahahahahahahahhahahahah ! et ah !

               








 
L’opération, dénommée Defend Europe et lancée par Génération identitaire, vise à empêcher le sauvetage des migrants par les ONG en mer, et à ramener ces derniers sur les côtes libyennes
« Une mission de recherche et de sauvetage identitaire », c’est sous un intitulé à la fois très formel et énigmatique que se décrit Defend Europe. Le projet est né en mai 2017, alors que des militants d’extrême droite se réunissaient en Sicile pour empêcher le pavillon de l’ONG SOS Méditerranée de quitter le port de Catane, en vue de secourir des migrants échoués en mer.
Sur son site Internet, les initiateurs de Defend Europe entendent « fermer la route de la Méditerranée », en y envoyant un bateau chargé de ramener les migrants sur les côtes libyennes et de surveiller l’activité des ONG en mer, qu’ils accusent de complicité avec les passeurs. Si les auteurs de Defend Europe justifient leur projet par la nécessité de « sauver des vies », ses visées restent avant tout identitaires face au danger que « les Européens deviennent minoritaires sur leurs propres sols ».
..............
l’initiative a récolté 76 000 €, de quoi financer la location d’un bateau, le C-star, et de son équipage.
 
Utilisant sans complexe le terme d'"invasion", ces militants extrémistes y expliquent qu’ils souhaitent "protéger nos pays de l’immigration illégale et si besoin tenir tête en mer aux bateaux des ONG tel que l’Aquarius [SOS méditerranée et Médecins sans Frontières]". Directement ciblées, les organisations d’aide aux migrants sont accusées par Defend Europe d’agir "à l’unisson avec les trafiquants humains
.........................
Sans compter que le renvoi des migrants en Libye, par où transite une grande partie d’entre eux, reviendrait à leur faire revivre les conditions de détention infernales (tortures, passages à tabac, malnutrition, racket) auxquelles ils ont échappées. Une violation des droits humains dénoncée ces derniers mois par Amnesty International et l'Unicef, qui ont alerté les pouvoirs publics sur l’enfer de ces camps libyens.