mercredi 18 juin 2014

Quant à...Séni ou Bilé

l'autre jour de lien en lien j'étais tombée sur le site de Serge Bilé...et aujourd'hui j'ai vu un tweet le concernant qui renvoi vers une vidéo...en 2011, il avait commis un bouquin :
manifestement la promo n'est pas arrivée jusqu'à moi...parce que je n'en ai pas du tout entendu causer...de toute façon ce n'est pas comme si, il y aurait eu chez moi un quelconque désir de lire un livre de ce monsieur...

j'ai un souvenir d'un Bilé noire de peau, un type qui lisait son prompteur en clignant des yeux et je reste persuadée qu'il envoyait des messages à ses amis de cette galaxie lointaine...l'auteur de cette chanson au texte gluant de...de...err...niaiserie...
                        "on n'est jamais tout blanc
                        on n'est jamais tout noir
                        on est tout simplement 
                        porteur d'espoir
                        tout ce qui nous sépare    
                        c'est dérisoire
                        c'est dérisoire "
 
oui donc,  je remarque que sa peau est plus claire...et ce n'est pas le fait de l'éclairage, ni du maquillage...donc...tes leçons tu te les gardes...Michael Jackson avait un putain de vitiligo...et oui la pub était raciste...grande découverte...et que fait-il du colorism ?...
 
 
2°)  autre livre que je n'ai pas l'intention de lire...mais ai en souvenir un bout de promo...
 
déjà le titre augure du contenu : "mon bébé blanc"...sic...son vrai nom était Mohammed Boufroura...essaye de faire carrière avec un nom pareil...sa vie, son œuvre ne m'intéresse pas...je me souviens d'une photo du couple sur le tapis rouge de Cannes, paru dans un journal télé...elle portait un carré et m'avait l'air grosse, noire de peau...ça m'avait intrigué...le gars meurt...elle commet un livre, elle en a fait la promo sur Inter...une émission que j'écoutais ce jour là...elle avait un accent prononcé, elle disait avoir vu Le dîner de con et l'avait trouvé à mourir de rire, elle est allée le voir sur scène, puis dans sa loge...et ils ont vécu ensemble...elle racontait que lorsqu'elle était petite dans son pays la famille de  Monaco l'a faisait rêver, elle voulait être comme eux...je me souviens que je ressentais de la gêne....il parait qu'on ne l'a pas laissé entrer dans l'église lors de l'enterrement...je me souviens avoir entendu la première femme, blanche et blonde faire elle aussi la promo d'un bouquin sur l'homme...au final il y a peu de chance que toutes deux aient écrit leur bouquin...sans une grosse aide...et de toute façon le seul qui ai une postérité c'est le grimaçant De Funès....
 
 
3°) qui ça ?
Chimamandra Ngozi...écrivain...nigériane...sévit en Angleterre...a gagné plein de prix littéraire....découverte il y a deux semaines, lors du Baileys Women's Prize for Fiction 2014, la veille de la remise du prix, les auteurs faisaient une lecture publique de leur bouquin....elle n'est pas traduite en français....
  
au niveau capillaire pas de perruque outrancière, donc ne doit pas être foncièrement...mauvaise
 
4°)je lis en même temps
je suis à la page 100 du bouquin à gauche,  et la métisse n'a toujours pas fait son apparition...jusque là ce bouquin me semble exister parce que l'auteur connait quelqu'un dans  le monde de l'édition....et bien sûr le titre et le résumé sont...putassier
toujours pas d'angle intéressant pour les Noirs du Brésil...
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire