lundi 23 avril 2018

Des photos du passé

anciens esclaves...Caroline du Sud...1863...
famille sur la plantation Smith....Caroline du Sud...1862 
famille d'esclaves en Géorgie en 1850....
5 enfants anciens esclaves
anciens esclaves en 1870
Floride...1870
Caroline du Sud...1863
photo qui circulait pour convaincre les noirs à s'engager dans l'armée
puis ça c'est arrangé
premiers marines noirs...ricains
Soweto, homme en feu se prenant un coup de machette...1990...photo de G.Marinovich, prix Pulitzer 
                             de K.Carter, prixPulitzer 1994...et c'est une fille qui est train de crever
un albinos pendant la guerre du Biafra
 Les médias veulent des sensations fortes, les journalistes travaillent contre la montre et les oeuvres caritatives veulent des dons. Tout cela contribue à une surenchère d'images choquantes et étouffe les chances de brosser un tableau plus nuancé, plus positif", estime M. Schreiner Evans.

dimanche 22 avril 2018

Encore...une pub

je prenais des nouvelles de Trevor Noah....que j'avais abandonné parce que trop de Trump (le président téfal, chanceux, qui kiffe son poste).....quand j'apprends l'affaire Heineken....quelqu'un dans cet univers ignore le concept de colorism.....???
 
How To Make A Racist Ad | The Daily Show With Trevor Noah  
 
 
et bien sûr la marque présente des excuses

C'est pas que, mais ça veut vraiment pas

Les médias veulent des sensations fortes, les journalistes travaillent contre la montre et les oeuvres caritatives veulent des dons. Tout cela contribue à une surenchère d'images choquantes et étouffe les chances de brosser un tableau plus nuancé, plus positif", estime M. Schreiner Evans.
 
vu sur beaucoup de colonne morris dans la ville ....je note que je dois googeliser pour savoir de quoi il en retourne
 quand sur France Info....interview de la demoiselle, 37 ans, du Burkina Faso....
bon err...oulala ! elle est mauvaise en interview....
elle est arrivée en France pour devenir styliste et a fini maquilleuse à Chateau-Rouge...ah!ah!ah! bon!elle fait du cinéma et du théâtre mais est réduit aux rôles de nounou et de femme de ménage, un jour elle aura un rôle de...pilote...hihihihihihihihi ! hahahahahahahahahahahah !
 
- ça étonne encore finalement qu'une artiste qui vienne d'Afrique puisse faire rire sans parler de la guerre de la famine et des animaux sauvages, on a l'impression que dès que quelqu'un vient du continent il faut qu'il parle de la guerre
- y'a pas que la guerre, l'Afrique est beau, l'Afrique est magnifique, il y a beaucoup de choses  à ressortir
- justement c'est ce que je vous dis, est-ce que vous n'avez pas l'impression que nous média on est toujours dans ce cliché là
- c'est pour ça que moi je propose autre chose, l'Afrique est beau
- quand vous voyez comment les médias en parlent, vous êtes arrivé en France très jeune, quand vous avez commencé à regarder la télé, que l'on ai ce regard là
- ça m'a pas étonné non plus, faut pas être naïve et refuser la réalité, après faut pas montrer tout le temps ça, y'a autre chose en Afrique, la preuve
....puis elle a enchaîné sur.... l'excision....bon euh...err....au ssssssseeeeeeeeecccccours !
 
 
y'a des années, un homme politique de droite  l'avait appelé "notre coréen national"....Placé  avait crié au racisme...il voulait porter plainte.....
il m'a toujours semblé qu'il brassait de l'air, façon...Rama Yade...et qu'il devrait porter des...lentilles...
on n'avait pas de nouvelles, on n'en demandait pas non plus, quand le mois dernier....on apprenait qu'il avait le vin mauvais....
"On n'est pas au Maghreb ici. Je vais te renvoyer en Afrique moi. Tu vas voir!" aurait déclaré l'ancien secrétaire d'État au videur du bar qui tentait de l'en faire sortir.
Jean-Vincent Placé est en garde à vue depuis la nuit dernière après avoir, dans un état d'ivresse, importuné une jeune femme dans un bar parisien de Saint-Germain-des-Prés, adressé des mots au vigile de l'établissement du 5e arrondissement et insulté des agents de police.
Selon Le Parisien, c'est le vigile de La Piscine qui aurait lui-même appelé les forces de l'ordre afin de signaler un client "manquant de respect à une femme".
"Tu sais pas à qui tu parles"
L'ancien sénateur de l'Essonne aurait tenu des propos controversés au videur du bar situé rue Princesse. Selon une source judiciaire à BFM Paris, il aurait déclaré à l'homme, qui tentait de faire sortir l'ancien secrétaire d'État chargé de la Réforme de l'État et de la simplification dans le gouvernement de Manuel Valls: "On n'est pas au Maghreb ici. Je vais te renvoyer en Afrique moi. Tu vas voir!"
Quant aux policiers qui l'ont emmené au commissariat, il les aurait qualifiés de "connards" et de "tocards". Selon Le Point, Jean-Vincent Placé aurait également lancé à l'un d'entre eux: "Tu sais pas à qui tu parles". Il aurait ainsi tenté d'intimider les fonctionnaires, en évoquant ses "fonctions" politiques et ses "connaissances". Et se serait présenté comme un "ministre français". Franceinfo assure que le policier a porté plainte pour "outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique".
(c)AFP
 "Il y a eu des excès, de l'alcoolisme. J'assume le mot. C'est une maladie, l'alcoolisme."...bon ben si c'est que ça....

le président, élu parce que, face à la droite extrême était en Inde....pour leur fourguer des avions, des centrales nucléaires...et les indiens devaient lui montrer leur savoir faire en centrale solaire...c'est dimanche matin, je suis sur France Info...le reporter a trouvé une africaine (me souvient plus du pays ) qui a fait le voyage pour cette histoire de solaire....
-on n'a pas de lumière, les gens n'osent pas le sortir le soir, il y a des agressions....
apparemment la rencontre avec Macron est provoquée
 -je vas arranger ça, où est (un nom), tu peux venir, je vais vous mettre en contact avec (le nom), on va vous aider...
-merci mr le président
<<<
moi : err vraiment !?......au ssssseeeeecccccccccooooooouuurs !....sinon elles s'appellent les solar mama
 
encore un bouquin...la vérité sur la banlieue (!)....ouais...super...enfin...euh...err...
 
promo sur Europ'
-c'est votre papa qui parle à l'époque on avait des boulangeries traditionnelles, des boucheries chevalines, des bijouteries, des filles en mini-jupe dans les rues, il n'y avait presque des français, une poignée de beurs et même pas un seul noir, tout le monde était là pour bosser dur
-est- ce que vous regrettez cette période ?
-ben un ptit peu quand même parce qu'on était bien quoi...
..........
-vous évoquez le racisme intra-communautaire les histoires entre noir et arabe sont taboo sinon interdites
-...il y a des noirs et des arabes qui ont des amitiés très fortes, en revanche se marier avec une africaine quand on est un arabe ou l'inverse, c'est quand même très très compliqué
-même pour le mariage, vous racontez qu'il y a des couples qui doivent se cacher
-ils se cachent parce que, ils ne seront pas légitimes à moyen terme, ils ne pourront pas se marier, le grand tabou en banlieue, c'est le sexe hors mariage on le sait à partir  du moment où l'on fréquente une femme dont on sait qu'on ne pourra pas l'épouser, on fait ça  discrètement ou un peu loin de la citée, effectivement on a rencontré un couple, les Roméo et Juliette, ils s'aimaient depuis l'âge de 14 ans
-ils suffisaient qu'ils déménagent à Paris dans le 18ème
-ils perdraient leur famille...
 
promo sur  France Inter
Manon Quérouil-Bruneel et Malek Dehoune au micro de Léa Salamé
-moi mon identité, c'était pas français ou algérien, c'était ouvrier aujourd'hui on file  le rsa à n'importe qui et on accueille toute la misère du monde
-vous les anciens vous êtes encore plus facho qu'un bon français qui vote FN
.......
-on découvre que les affrontements sont avec les derniers migrants qui ont un nom
-les clandos, les Lampedusa ils viennent de là-bas maintenant c'est autre chose, ils viennent de Syrie, ben en fait on a toute la misère du monde dans les quartiers
-et c'est là où ça se bastonne dur Malek, votre papa dit à un moment...aujourdh'hui on file le rsa à n'importe qui et on accueille toute la misère du monde, ce sont les premiers immigrés qui ne veulent pas des seconds et  des 3ème
-ouais parce que nos parents à nous, mon père, en fait quand il est venu c'est pour bosser, il bossait, eux ça trainent ça volent, certains je dis pas tous, y'en a ils sont super  bien....
<<<<<
moi : au ssssseeeeccccooouuurrrs  !....err Malek est passé entre les mailles de l'éducation nationale... 
 
 
dimanche dernier, dans la voiture au lieu de courir dans les bois, j'attends...je zappe, je suis sur ReTeLe, la radio commerciale rouge,    Vincent Perrot dans ses œuvres....
au programme spécial dédicace à Peggy Broche, il y aura Les négresses....qui sont comment ?....vertes, avec Voilà l'été......ah!ah!ah!
<<<<
voilà ! voilà !...ben oui parce que Peggy Broche, la speakerine est  noire...bon euh ! err ! ouaip !...
 
 
Beyonce était à ce festival et c'est la première chanteuse noire à y faire quelque chose et elle y était avec les deux autres de son ancien groupe, je suis ça vaguement sur twitter, car elle est en trending topic
quand....
Beyonce ne doit rien aux ghettos noirs et rien du tout à l'Afrique, qui est un...continent....il y a des responsables politiques pour ça...
que des filles n'ayant pas sa carnation l'imitent, c'est pathétique...mais Beyonce ne peut pas sauver l'Afrique avec ses petits poings....que ça soit dit....
elle a payé les cautions de manifestants de Black Lives Matter, elle a ses bonnes œuvres....pourquoi n'aiderait-elle pas les noirs brésiliens ?
 
 
 
pendant ce temps là en Guadeloupe
Au CHU de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, la situation est alarmante. Depuis l'incendie du 28 novembre 2017, possiblement dû à un acte humain, les moyens manquent de manière dramatique. Sur le parking, à la place des ambulances, de grandes tentes blanches ont été installées, où patientent, parfois plusieurs jours, les malades admis aux Urgences. Et une fois les portes de l'établissement franchies, on s'aperçoit que les appareils qui ont brûlé n'ont pas été remplacés, que les armoires sont parfois vides. Plusieurs médecins le disent : "C'est terrible, cruel, mais on doit faire des choix".
Une enquête de l'ARS. Le collectif de défense du CHU a comptabilisé lui-même 43 décès supplémentaires en deux mois et demi, soit une augmentation de 31% par rapport à la même période l'année dernière. Ici, dorénavant, on parle de "médecine de guerre". C'est pour cela que la nouvelle directrice de l'Agence régionale de santé (ARS) a été choisie. Valérie Denux est médecin militaire. Elle a notamment opéré au Moyen-Orient et en Afrique et elle aussi a lancé une enquête : "Il y a effectivement un sentiment probable de certaine perte de chance. Mon objectif, c'est que d'ici fin avril, je puisse avoir la meilleure visibilité possible"
Dix bébés décédés. Au service de néonatalogie, les chiffres aussi sont dramatiques : dix bébés sont morts à cause du matériel ou des secousses pendant les transferts. La route qui mène à la maternité, qui était très dégradée, a d'ailleurs été refaite il y a quelques jours.
Au milieu de ce désastre, les personnels sont désespérés. Un tiers des 3.300 employés sont en arrêt maladie. De plus en plus de médecins démissionnent ou s’apprêtent à le faire, d’autres quittent la Guadeloupe. Quant aux médecins qui doivent eux-mêmes se faire soigner ou accoucher, ils choisissent de partir en métropole, signe d'une totale perte de confiance.

 
Le premier sénateur noir de l'histoire italienne, Tony Iwobi, a été élu sous l'étiquette de la Ligue de Matteo Salvini, le parti d'extrême droite anti-immigration, a annoncé mardi l'intéressé. "Chers amis, c'est avec une grande émotion que je vous annonce que j'ai été élu sénateur de la République. Après plus de 25 ans de batailles dans la grande famille de la Ligue, une nouvelle grande aventure va commencer", a-t-il écrit sur son compte Facebook. Les résultats officiels, et donc les noms des élus, ne seront connus que dans les prochains jours, les tribunaux devant encore trancher sur certains cas litigieux, mais Tony Iwobi semble ne pas être concerné.
Engagé dans la Ligue depuis 25 ans. "Mes remerciements vont à Matteo Salvini, un grand leader qui a porté la Ligue au poste de première force" de la droite italienne, a ajouté Tony Iwobi. D'origine nigériane, ce catholique est arrivé en Italie en 1976. Il a dirigé une entreprise informatique avant de se lancer dans la politique en 1993 au sein de la Ligue. Il avait affirmé dans une interview en 2014 avoir choisi la Ligue, à l'époque un mouvement autonomiste, en raison de la volonté de ce parti de se battre pour le fédéralisme. "Le Nigeria a 36 États autonomes et confédérés. C'est un projet qui fonctionne en Afrique, pourquoi est-ce qu'il ne fonctionnerait pas ici ?", avait-il estimé.
La Ligue, une barrière contre le racisme selon lui. Sur l'immigration, Tony Iwobi a les idées claires : "L'intégration est faite aussi de devoirs, pas seulement de droits." "En ce qui me concerne, Matteo Salvini et la Ligue représentent une barrière importante contre le racisme. La discrimination naît justement quand prolifère l'immigration clandestine, qui est l'antichambre de l'injustice sociale et de l'insécurité", avait-il dit au moment de lancer sa candidature au Sénat. Tony Iwobi était depuis 2014 responsable du dossier de l'immigration au sein de la Ligue.
(c)europe1.fr