samedi 29 septembre 2018

Bon ben voilà ! voilà !

Bon....alors revenons à la Cause...mais oui la Cause....enfin je crois qu'il y en a une...
dans la voiture, nous voulons écouter les news du soir, le premier titre nous informe de l'existence d'un rappeur Nick Conrad et il est le compositeur d'une chanson où il dit vouloir pendre les blancs...bon ! ah ! vraiment ?....interview justification de la personne...je n'ai rien compris...pas la force d'aller sur le site de la radio, ReTeLe pour une nouvelle écoute....
<<<<<<<<<<<<<
sur France Info je retrouve ses propos :
"Ce n'est pas un message de haine. Un vrai raciste ne peut pas se vanter de dire des choses abominables comme c'est dit dans le clip."
"C'est une fiction qui montre des choses qui, du début à la fin, sont vraiment arrivées au peuple noir, tous les éléments qui sont cités dans le morceau, un à un, ont vraiment touché et marqué le peuple noir dans sa chair.
"C'est dit pour une raison : pour que les gens se réveillent. Je ne peux pas regretter ce que j'ai dit parce que je sais pourquoi je l'ai dit l. Je continue de porter ce message qui, en profondeur, est un message d'amour plus que de haine."
<<<<<<<
tous les fâcheux du monde sont content d'avoir trouver un idiot utile, quelque soit le degré auquel il est ....il est de Noisy le Grand et la maire a dit que c'est n'importe quoi, on ne dit pas des choses pareille dans un pays civilisé.....
il y a quelque temps, les sites fâcheux se partageaient une vidéo où un jeune africain assis derrière un bureau lisait un texte où il disait que lui et ses potes allaient envahir l'Europe et s'occuper des femmes blanches...il portait des lunettes, lisait un texte qu'il n'avait manifestement pas écrit, il est très probable qu'il ai été payé pour le faire....
l'affaire Conrad contre l'affaire Hapsatou Sy.....
Conrad serait très influencé par les rappeurs ricains, et son maître à penser serait Malcom X.....
Je rentre dans des crèches, je tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez leurs parents, écartelez-les pour passer le temps, divertir les enfants noirs de tout âge, petits et grands. Fouettez-les fort, faites-le franchement, que ça pue la mort, que ça pisse le sang."
 
Le parquet de Paris a ouvert mercredi une enquête pour «provocation publique à la commission d’un crime ou d’un délit» après la diffusion du clip d’un rappeur, Nick Conrad, dans lequel ce dernier appelle à «pendre les Blancs», a annoncé le parquet.
Dans cette chanson intitulée «PLB», Nick Conrad, jusque-là rappeur méconnu, appelle notamment à tuer «des bébés blancs». Le clip, tourné à Noisy-le-Grand où a grandi le rappeur, et initialement visible sur YouTube qui l’a ensuite retiré de sa plateforme, a suscité la condamnation unanime du gouvernement. Le ministre de l’Intérieur, Gérard Colomb, a ainsi dénoncé des «propos abjects» et des «attaques ignominieuses».
(c)Libération
<<<<<<<<<<
pourquoi les médias donnent autant d'oxygène à ce type ?....pute à clic...





                                                  
quant à celui là....les fâcheux se paluchent....
 
 
 
je suis en possession de La ruée vers l'Europe, la jeune Afrique en route vers le vieux continent de Stephen Smith....19,50 euros...bien sûr que je ne l'ai pas acheté...le titre est racoleur, voire putassier,
235 pages et j'en suis à la 108....bon euh en gros : les africains sont très nombreux, voire très très très nombreux et vont fondre sur l'Europe...et ils seront en majorité dans le monde....et Smith a peur qu'ils débarquent chez lui dans son salon....il a mobilisé les écrits de beaucoup de démographes.... des extraits à venir...
Théo Luhaka a été mis en examen le 31 juillet pour "abus de confiance, faux et usage de faux, escroquerie en bande organisée au préjudice d'un organisme chargé d'une mission de service public", selon une source proche de l'enquête. 
Le jeune homme d'une vingtaine d'années, qui a été laissé libre, est soupçonné d'avoir participé à une vaste fraude aux aides publiques accordés dans le cadre du dispositif des "emplois d'avenir". Un de ses frères a déjà été mis en examen.
En février 2017, Théo Luhaka est devenu un symbole des violences policières. Lors d'un contrôle de police à Aulnay-sous-Bois, il avait été grièvement blessé dans la zone anale par une matraque télescopique. Quatre policiers ont été mis en examen, dont l'un pour viol, dans cette affaire au retentissement national.
Mais l'enquête sur les soupçons de détournements avait débuté en 2016, après un signalement de l'Inspection du travail, soit plusieurs mois avant cette interpellation controversée. La justice soupçonne une fraude portant sur des centaines de milliers d'euros d'aides publiques octroyées dans le cadre du dispositif des "emplois d'avenir", mis en place sous le gouvernement Hollande.
L'affaire implique une demi-douzaine d'associations qui se présentent comme des structures de médiation sportive pour les jeunes des quartiers, mais aussi des sociétés. Dont "Aulnay Events", une société gérée par le frère aîné de Théo, Mickaël Luhaka, qui a embauché une quarantaine de personnes et touché environ 640 000 euros d'aides publiques. Mickaël Luhaka avait déjà été mis en examen en juin, pour "escroquerie en bande organisée, blanchiment, faux et usage de faux, travail dissimulé".
"Des sommes d'argent ont transité sur le compte" de Théo, a précisé une source proche de l'enquête. Selon elle, le jeune homme a perçu 50 000 euros environ. Théo "n'était pas en cause dans la gestion de ces associations. C'est une mise en examen mécanique, par ricochet, du simple fait qu'il a touché des sommes", a de son côté déclaré son avocat, Antoine Vey. Ces sommes correspondent à "un travail effectif", a-t-il ajouté.Lorsque la presse avait révélé, quelques semaines après l'interpellation de février 2017, l'existence d'une enquête pour escroquerie visant la famille Luhaka, celle-ci avait dénoncé une volonté de décrédibiliser son combat pour rendre "Justice pour Théo". Cette procédure "n'a aucun lien avec les faits dont j'ai été victime", avait déclaré Théo à L'Obs, en juin 2017.
(c)L'express

Normalement chez moi, en tout cas depuis une loi de Bonaparte qui a malheureusement été abolie en 1993 par les socialistes, on doit donner des prénoms dans ce qu'on appelle le calendrier, c'est à dire les saints chrétiens 
-Je m’appelle Hapsatou .
-Eh bien votre mère a eu tort"



 
Belgique : une présentatrice météo dénonce le racisme qu’elle subit  
 
Après la vidéo de Cécile Djunga, d'autres animatrices dénoncent le racisme à la télévision
 
 .... les clichés, plaisanteries douteuses, voire carrément racistes, qu’elles ont entendus dans l’exercice de leur métier en France.
« Heureusement que vous avez les traits fins », « vous parlez africain ? », « trop noire pour [jouer] une métisse », « pas assez africaine pour une Africaine »,
......
 « Notre présence dans les films français est encore trop souvent due à la nécessité incontournable ou anecdotique d’avoir un personnage noir », rappelle celle qui s’interroge sur la faible présence d’actrices noires « dans ce pays pourtant métissé qu’est la France ».
 
 
qui ça ?
marié avec un acteur chanteur...suédois...ministère de la culture ?!...ailleurs elle aurait eu celui...du sport...
la couv' fait par un photographe noir...jusqu'au bout elle nous jettera à la gueule cette histoire de cheveux...
doucement mais surement, ses doigts s'enfoncent dans le pot....
mais non on va dire que c'est la lumière et quelqu'un qui a eu la main lourde avec photoshop....
j'aurais aimé savoir qui étaient ces types noirs qu'il rencontrait ce jour-là,...on n'a  retenu que le journaliste agressif...
 Naomi Osaka étonne les Japonais.  «Quand je vais au Japon, les gens sont surpris. Quand ils lisent mon nom, ils ne s’attendent pas à voir une fille noire», avait confié l`athlète à USA Today.
 
                                     
Naomi Osaka, née le 16 octobre 1997 à Osaka, est une joueuse de tennis japonaise, professionnelle depuis 2012. De mère japonaise et de père haïtien, elle vit aux États-Unis depuis l'âge de trois ans et possède également la nationalité américaine mais représente seulement le Japon en compétition.....
<<<<<
elle, elle va connaître les joies du racisme anti-noir japonais et ça va faire mal....la mère a coupé les liens avec sa famille depuis 15 ans parce que mari noir....elle dit aimer les sushis et les mangas et ne parle pas la langue....le racisme ricain va lui sembler doux...
pourquoi ne se renseigne -t -elle  pas ? pourquoi personne ne le lui dit ?....à suivre....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire